H160 : Airbus Helicopters mise sur l’innovation

En intégrant pas moins de 68 nouvelles technologies brevetées et en facilitant la maintenance, Airbus Helicopters veut que son H160 devienne la référence des appareils bimoteurs de moyen tonnage.

Partager
H160 : Airbus Helicopters mise sur l’innovation
Une machine novatrice qui devrait effectuer son premier vol cette année

Airbus Helicopters a profité de l’ouverture du salon Heli Expo 2015 pour dévoiler son projet X4. Cet hélicoptère bimoteur baptisé H160, premier appareil produit sous la nouvelle identité Airbus Helicopters et premier à porter la désignation H pour Hélicoptère, entend devenir la référence des appareils de moyen tonnage.

Pour le moment présenté à l’état de maquette à échelle 1, le H160 est crédité d’une une vitesse de croisière de 160 nœuds (296 km/h), d’une capacité d’emport de douze passagers sur des distances pouvant atteindre 120 NM (222 km) pour les opérations dans le secteur gazier et pétrolier, et un rayon d’action de 450 NM (834 km) avec une réserve de 20 minutes pour les missions de service public ou les opérations de recherche et de sauvetage.

68 nouvelles technologies brevetées

Cette machine de 5,5 à 6 tonnes marque une véritable rupture technologique, tant par sa conception que ses systèmes. Sous des traits esthétiques très stylisés, elle intègre 68 nouvelles technologies brevetées par Airbus Helicopters.

Dès le premier coup d’œil on remarque les pales Blue Edge recourbées à l’extrémité qui équipent pour la première fois le rotor principal. Elles réduiraient de 50 % (-3 dB) du niveau de bruit extérieur. Elles permettraient également au H160 d’emporter 100 kg de charge utile supplémentaire en comparaison des hélicoptères équipés de pales classiques. On remarque aussi un Fenestron agrandi avec une double inclinaison à 12°, qui rendraient le contrôle anti-couple plus efficace. Enfin, un nouveau Biplane Stabilizer, dont les plans sont décalés les uns par rapport aux autres et interconnectés entre eux, faciliterait les manœuvres et améliorerait le confort à faible vitesse.

Même si cela ne se voit pas sous la robe colorée de présentation, le H160 est le premier hélicoptère civil avec une cellule en technologie composite. Plus légère, plus robuste, plus résistante à la corrosion et à la fatigue, elle bénéficie d’une durée de vie quasiment illimitée et d’une maintenance réduite. Le moyeu du rotor principal Spheriflex non articulé bénéficie également d’une technologie thermoplastique composite permettant de réduire la masse, tout en augmentant la tolérance aux dommages.

Une avionique issue des EC175 et EC145T2

Côté avionique, le H160 sera équipé de la suite Helionix développée par Airbus Helicopters. Les opérateurs pourront ainsi bénéficier d’une sécurité de vol accrue, le système permettant de réduire la charge de travail du pilote, tout en lui garantissant une meilleure appréciation de la situation, une meilleure protection de l’enveloppe de vol et une redondance des systèmes. Aujourd’hui en service à bord des EC175 et EC145T2, Helionix est un concept qui permet l’intégration et le retrofit des améliorations de logiciels, applicables sur le H160 et sur d’autres types d’hélicoptères de la gamme actuelle et future d’Airbus Helicopters.

Réduire les coûts

Côté motorisation, le H160 sera équipé du moteur Turbomeca Arrano 1,100-shp. Il permet une réduction importante de la consommation de carburant, tout en offrant de meilleures performances en termes de charge utile emportée, de rayon d’action et d’impact environnemental. Un concept de maintenance optimisé a été développé pour réduire le besoin de révisions sur site et les coûts opérationnels de l’hélicoptère.

Afin de réduire les coûts de maintenance, le H160 est équipé d’un train d’atterrissage électrique nécessitant moins d’entretien tout en permettant d’emporter une charge utile supérieure. L’accès aux différentes zones de maintenance qui a aussi été pris en compte dès la conception préliminaire et pendant la phase d’ingénierie simultanée, pour faciliter les opérations. Enfin, la méthodologie d’inspection MSG-3 (Maintenance Steering Group-3) apporte une plus grande flexibilité dans le plan de maintenance.

Le développement du H160 a été lancé en 2013, avec une définition de la configuration finale confirmée cette année. Son premier vol est prévu en 2015 et son entrée en service en 2018.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.airbushelicopters.com

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS