H&M rate le consensus mais rassure sur ses prix et grimpe en Bourse

par Anna Ringstrom
Partager
H&M rate le consensus mais rassure sur ses prix et grimpe en Bourse
H&M a annoncé jeudi un recul plus fort que prévu de son bénéfice imposable au troisième trimestre, impacté par la mise en place d'un nouveau système logistique, tandis que ses stocks ont grossi. /Photo prise le 16 août 2018/REUTERS/Denis Balibouse

STOCKHOLM (Reuters) - H&M fait un bond en Bourse jeudi après avoir rassuré les investisseurs sur ses prix en dépit d'un recul de 20%, plus marqué que prévu, de son bénéfice trimestriel.

Le distributeur suédois, numéro deux mondial du prêt-à-porter, a fait état de problèmes dans la mise en place d'un nouveau système censé améliorer sa chaîne logistique. Mais il a déclaré qu'il ne pensait pas augmenter ses rabais lors du trimestre en cours pour écouler ses stocks, qu'il a jugés "de qualité et équilibrés".

A la Bourse de Stockholm, l'action H&M grimpait vers 09h10 GMT de plus de 11%, affichant de loin la plus forte hausse du Stoxx 600 et ramenant sa perte depuis le début de l'année à moins de 3%.

De nombreux intervenants avaient parié sur une baisse, ce qui signifie que toute nouvelle positive pour H&M a tendance à susciter une vive réaction, le titre ayant perdu près des deux tiers de sa valeur depuis ses plus hauts touchés en 2015.

H&M a vu ses profits se rétrécir et ses stocks s'empiler ces deux dernières années, fortement concurrencé par des rivaux à très bas coûts tels que Primark et des spécialistes du prêt-à-porter en ligne comme ASOS et Zalando.

Pour contre-attaquer, le groupe suédois a beaucoup investi dans sa logistique et sa digitalisation et a entrepris une revue de son mix de magasins et de marques. Il travaille aussi sur un nouveau concept store H&M.

"PÉRIODE DE TRANSITION"

Son grand concurrent Inditex, propriétaire de l'enseigne Zara et numéro un mondial du prêt-à-porter, a annoncé ce mois-ci que toutes ses marques seraient proposées sur internet d'ici 2020, y compris dans les pays où il n'a pas de magasin.

"Les changements restent rapides dans l'industrie de la mode et le groupe H&M traverse une période de transition passionnante", a déclaré le directeur général de H&M Karl-Johan Persson.

"Notre travail de transformation a contribué à améliorer progressivement notre croissance des ventes, avec une part en progression dans la plupart des marchés au cours du troisième trimestre."

Pour les trois mois de juin à août, le bénéfice avant impôts de H&M est cependant ressorti en baisse de 20% à 4,01 milliards de couronnes suédoises (454 millions de dollars, 388 millions d'euros) contre 5,02 milliards un an plus tôt et un consensus Reuters de 4,21 milliards.

Les démarques ont augmenté de 0,7 point de pourcentage et les stocks de 15% à 38,7 milliards de couronnes, ou 19% des ventes sur la période.

"Il reste un risque d'abaissement du consensus même si H&M est en train de résoudre certains de ses problèmes et a fourni des indications plus rassurantes sur ses perspectives en termes de démarques au quatrième trimestre, attendues pour le moment inchangées d'une année sur l'autre", a commenté Richard Chamberlain, analyste chez RBC, "neutre" sur la valeur.

H&M est en train de déployer un nouveau système logistique pour améliorer son efficacité et mieux intégrer ses plus de 4.700 magasins avec son site internet.

Le groupe a expliqué que des problèmes liés à la mise de sa nouvelle logistique s'étaient traduits par 400 millions de couronnes environ de coûts supplémentaires au troisième trimestre aux Etats-Unis, en France, en Italie et en Belgique, et à une baisse globale de 8% de ses ventes sur ces marchés.

Les ventes globales de ses 66 autres marchés ont en revanche progressé de 8% en monnaies locales.

(Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS