H&M mobilise ses fournisseurs pour fournir du matériel de protection

STOCKHOLM (Reuters) - H&M, deuxième plus importante enseigne de prêt-à-porter au monde, a déclaré dimanche qu'elle mobiliserait son vaste réseau de fournisseurs pour fournir du matériel médical de protection destiné aux hôpitaux de l'Union européenne afin de ralentir la propagation du coronavirus.
Partager
H&M mobilise ses fournisseurs pour fournir du matériel de protection
H&M, deuxième plus importante enseigne de prêt-à-porter au monde, a déclaré dimanche qu'elle mobiliserait son vaste réseau de fournisseurs pour fournir du matériel médical de protection destiné aux hôpitaux de l'Union européenne afin de ralentir la propagation du coronavirus. /Photo prise le 30 janvier 2020/REUTERS/Ints Kalnins

H&M, qui a dit avoir proposé à l'Union européenne son aide, cherchait à savoir en ce moment ce que sa chaîne d'approvisionnement était en capacité de fournir, en fonction des besoins les plus urgents.

"L'Union européenne nous a demandé d'utiliser nos forces logistiques et opérationnelles pour fournir du matériel. Etant donné l'urgence de la situation, nous donnerons ce matériel", a fait savoir un porte-parole de l'enseigne par communiqué.

H&M, qui a fermé ses boutiques dans la plupart de ses marchés en raison de l'épidémie de coronavirus, détient des fournisseurs partout dans le monde, notamment en Chine et dans d'autres pays d'Asie comme l'Inde, le Bangladesh et le Vietnam.

Les masques sont très en demande, tout comme les blouses et les gants, précise l'entreprise.

La semaine dernière, le principal concurrent d'H&M, Inditex, qui détient la marque Zara, a proposé de fabriquer des vêtements pour les professionnels de santé espagnols, deuxième plus important foyer de l'épidémie après l'Italie, et de mobiliser ses fournisseurs pour faire des masques, gants, lunettes et charlottes de protection.

Plus de 305.000 personnes ont été contaminées par le coronavirus dans le monde, et plus de 13.000 personnes sont décédées.

H&M a précisé qu'elle livrerait ce matériel en priorité aux pays où les besoins étaient les plus criants que ce soit des pays membres de l'Union européenne ou non.

(Anna Ringstrom, version française Caroline Pailliez)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS