H&M améliore ses stocks et débute bien l'automne

STOCKHOLM (Reuters) - L'enseigne suédoise de prêt-à-porter H&M a annoncé vendredi que les rabais importants consentis durant l'été avaient freiné ses ventes mais amélioré ses stocks avant l'automne, saison qui semble avoir bien démarré.
Partager
H&M améliore ses stocks et débute bien l'automne
L'enseigne suédoise de prêt-à-porter H&M a annoncé vendredi que les rabais importants consentis durant l'été avaient freiné ses ventes mais amélioré ses stocks avant l'automne, saison qui semble avoir bien démarré. /Photo prise le 27 mai 2017/REUTERS/Maxim Shemetov

Ces annonces sont saluées par une progression du titre de 2,48% en Bourse de Stockholm, meilleure performance de l'indice FTSEurofirst 300 (-0,14%) à 08h34 GMT, même si l'action affiche encore un recul de 14% depuis le début de l'année.

Numéro deux mondial du prêt-à-porter derrière Inditex, propriétaire de Zara, H&M a annoncé vendredi que ses ventes sur la période juin-août s'étaient élevées à 51,2 milliards de couronnes (5,38 milliards d'euros), en hausse de 5% sur un an, ce qui est légèrement inférieur à la prévision des analystes interrogés par Reuters qui attendaient 51,6 milliards.

Le groupe suédois a néanmoins souligné que sa politique agressive de rabais au cours de cette période, qui correspond au troisième trimestre de son exercice décalé, lui avait permis d'améliorer sa position en termes de stocks. Il a ajouté que les ventes du trimestre automnal avaient connu un bon départ.

H&M, qui publiera ses résultats trimestriels détaillés le 28 septembre, a lancé ces dernières années plusieurs marques indépendantes et destinées a priori à un public plus haut de gamme afin d'élargir sa clientèle face à une concurrence de plus en plus forte sur le segment de l'habillement bon marché, son coeur de métier. L'essentiel de son chiffre d'affaires continue néanmoins de provenir de ses activités de distributeur.

H&M s'efforce aussi de contenir la percée des distributeurs vendant exclusivement en ligne comme Asos et Zalando, sur un marché qui se transforme plus rapidement que le groupe suédois ne l'envisageait auparavant.

(Anna Ringstrom et Helena Soderpalm; Bertrand Boucey pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS