Guillaume Sainteny dénonce "la vampirisation des sujets environnementaux par le climat"

Guillaume Sainteny, président de G.S Conseil, enseignant à AgroParistech et auteur de "Le climat qui cache la forêt – Comment la question climatique occulte les problèmes d’environnement", regrette le peu de cas fait à la pollution de l’air, de l’eau, l’érosion de la biodiversité et la dégradation des sols.

Partager

"Dans le passé, le cadre de vie, le paysage, la nature, l’eau, faisaient partie des préoccupations liées à l’environnement. A partir de la fin des années 90, la montée en puissance du climat a réduit l’importance des autres sujets", regrette Guillaume Sainteny, auteur du livre "Le climat qui cache la forêt – Comment la question climatique occulte les problèmes d’environnement".

Celui qui a été directeur des affaires économiques et de l'évaluation environnementale au ministère de l'Ecologie, qui a enseigné le développement durable à l'IEP Sciences-Po et donne aujourd’hui des cours à AgroParistech, évoque "la vampirisation des sujets environnementaux par le climat. L’écart avec les autres sujets est énorme et je ne suis pas climatosceptique".


"7 millions de morts par an avec la pollution atmosphérique"
"Je me pose la question de savoir si le climat est le thème environnemental le plus important", s’interroge l’ancien directeur adjoint du cabinet de Corinne Lepage, alors ministre de l’Environnement.

Et de citer les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : "7 millions de morts par an dans le monde avec la pollution atmosphérique, dont 93% dans les pays du sud et plus de 40 000 en France, contre quelques dizaines pour le réchauffement climatique."

La France et l’Europe émettent peu de gaz à effet de serre (GES), à peine 10% des émissions mondiales, contre 28% pour la Chine, et 25% pour les Etats-Unis. "Le secteur aérien émet quatre fois plus que les émissions de la France (1%). On serre la vis à des pays qui en ont déjà fait beaucoup. Pendant ce temps-là, les pays émergents et les monarchies pétrolières ne font rien."

"Au nom du Grenelle de l’environnement, on a relancé l’hydro-électricité, dommageable pour la biodiversité. On sait qu’aucune nouvelle ligne LGV ne sera rentable et on oublie de dire qu’il y a des impacts majeurs en termes de biodiversité."

Guillaume Sainteny critique également le fait d’avoir tenu compte uniquement du CO2 dans le cas du bonus-malus automobile, alors que les Allemands et les Américains ont pris en compte les oxydes d'azote.

"Les éoliennes contraires à l’esprit de la loi Littoral"

Autre critique : "Les ENR n’aident en rien à décarboner notre électricité. On ne peut pas aller plus loin en France." Il s’en prend aux éoliennes qui sont contraires à l’esprit de la Loi littoral, très utile pour la biodiversité. Il croit bien davantage à "l’efficacité énergétique et aux économies d’énergies qui profitent à l’économie et devraient concerner tous les secteurs."

A contre-courant, Guillaume Sainteny n’est guère favorable au fonds vert pour le climat. Et de citer "l’Egypte, qui pourrait en bénéficier alors qu’elle subventionne davantage les énergies fossiles que l’éducation et la santé publique. Il faut donner de l’argent à ceux qui font des efforts… "

Olivier Cognasse

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein et Szilard, un duo de scientifiques renommés prêts à révolutionner... le quotidien des ménagères.

Écouter cet épisode

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Au nord, c’étaient les corons, la terre c'était le charbon, le ciel l’horizon, les hommes des mineurs de fond. Parmi eux, Kopaszewski Raymond.

Écouter cet épisode

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

S’il n’est pas encore roi, le prince Charles semble avoir un coup d’avance sur l’environnement. Au point d’imaginer une ville nouvelle zéro carbone.

Écouter cet épisode

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Chiffreur Estimateur coût projet - Deviseur F/H

ORANO - 07/06/2023 - CDI - Valognes

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - COOPERER POUR HABITER

Service d'écoute santé, de soutien et de conseil téléphonique

DATE DE REPONSE 07/07/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS