Guillaume Pepy écarte le scénario de 9 000 suppressions d'emplois à la SNCF

Le président de la SNCF Guillaume Pepy a contesté le 28 février l'ampleur des suppressions d'emplois pronostiquées dans un rapport commandé par les syndicats de l'entreprise, précisant qu'il misait sur "une SNCF en croissance".

Partager

Une étude remise au Comité central d'entreprise divulguée le 27 février envisage une baisse nette de près de 9 000 emplois d'ici 2020 à la SNCF. "C'est une prévision super-noire", a dit Guillaume Pepy à l'émission "On n'arrête pas l'éco" diffusée sur France Inter, iTELE et le site des Echos, affirmant que ce ne sont pas du tout "ses chiffres". "Ce rapport c'est un scénario dont personne n'a entendu parler", a-t-il dit, répétant sa volonté de développer la SNCF. "Moi, ma prévision, c'est une SNCF en croissance", a-t-il ajouté.


Guillaume Pepy, Président de la SNCF par franceinter

renforcement de la lutte contre la fraude

Le président de la SNCF a également donné une indication sur le nombre de voyageurs qui fraudent très régulièrement dans les trains : "au moins 100 000".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La SNCF a annoncé un durcissement de son arsenal anti-fraude, afin de réduire un phénomène qui lui coûte 300 millions d'euros par an, selon ses estimations. Le prix des amendes doit augmenter ce lundi 2 mars.

Avec Reuters (Gérard Bon)

0 Commentaire

Guillaume Pepy écarte le scénario de 9 000 suppressions d'emplois à la SNCF

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS