Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Guilbert Express, cas d’école du "design for made in France"

, , ,

Publié le

Made in France La PME de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), Guilbert Express, spécialiste des outils chauffants et des appareils de soudure, a réussi, grâce à 71 brevets et à la technologie de l’impression 3D, à garder une production française.

Guilbert Express, cas d’école du design for made in France © Guilbert Express

Les entreprises citées

Depuis la fondation de cette entreprise familiale, il y a près d’un siècle, "l’écoute de la clientèle et le développement permanant en interne de nouvelles technologies ont été une constante", explique Philippe Guilbert, directeur général et représentant la troisième génération aux commandes de Guilbert Express. Le groupe, spécialiste des outils chauffants et des appareils de soudure, compte une centaine de salariés et affiche un chiffre d’affaires d’environ 15 millions d’euros, dont 30 % réalisé à l’export.

Le site principal est en région parisienne où sont effectués la conception et les trois quarts de la fabrication. Mais une petite unité a été créée en Chine pour alimenter les marchés asiatiques et fabriquer quelques produits pour l’Europe. Au début des années 70 l’entreprise a du se résoudre à passer d’intégrateur complet à assembleur, en formant ses salariés et "sans jamais faire de licenciements", souligne Philippe Guilbert.  

Un savoir-faire jalousement gardé

Pour autant, le sourcing se fait en France à plus de 90%, notamment auprès des entreprises de décolletage savoyardes qui collaborent également à la conception de certains composants. Les bureaux d’étude franciliens conçoivent tous les produits et peuvent valider rapidement des prototypes grâce à une imprimante 3D (70 brevets appartiennent à l’entreprise). La partie assemblage fonctionne en îlots. Un chalumeau, fer ou lampe à souder est monté intégralement par le même opérateur. "Et ceux-ci sont polyvalent sur la plupart des postes", insiste Yves Guillou, le directeur technique. "Cela permet de répondre plus vite aux commandes et d’assurer la maintenance sur les même lignes".

Tourné vers les émergents

Présent en Europe, aux États-Unis et au Moyen-Orient, dans l’industrie, la maintenance, le marché agricole et chez les artisans, Guilbert Express regarde vers la Russie et les pays de l’Est et prospect également l’Amérique du Sud. La PME est très attentive aux évolutions législatives et réglementaires en matière de sécurité. Travaillant à la baisse des TMS (troubles musculo-squelettiques), avec des outils de plus en plus légers, elle est également en pointe dans les équipements pouvant opérer un travail sans flamme.

Innover en permanence, anticiper les attentes du marché, nouer des partenariats de confiance avec des sous-traitants locaux, rester prudent sur la croissance externe et miser sur la formation interne, la famille Guilbert semble avoir trouvé la bonne recette pour pérenniser l’entreprise. 

Didier Ragu

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle