Guerbet célèbre ses 50 ans à Aulnay-sous-Bois

À l'occasion du 50e anniversaire de son site historique de production pharmaceutique et de R&D d'Aulnay-sous-Bois, le spécialiste français du diagnostic a présenté l'impact de son ancrage en Île-de-France, et plus largement dans l'Hexagone.

Partager
Guerbet célèbre ses 50 ans à Aulnay-sous-Bois
Remplisseuse de flacons FM1

Le spécialiste français du diagnostic a choisi le premier jour de l'été pour célébrer le 50e anniversaire de son site historique d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). C'est dans un quartier pavillonnaire qui respire la tranquillité que se trouve le « coeur de la création de valeur du groupe », selon Yves Lépine, directeur général de Guerbet et président du G5 Santé. Bien loin des clichés souvent associés à cette ville. Des clichés que Bruno Beschizza, maire d'Aulnay-sous-Bois, s'est attaché à défaire à l'occasion de la table ronde intitulée « La réussite et le rôle d'une entreprise française en Seine-Saint-Denis ». Ce 50e anniversaire a en effet été célébré autour du thème de l'ancrage local du groupe. Au cours des douze dernières années, ce sont 79,4 millions d'euros qui ont été investis sur le site de production pharmaceutique et de R&D d'Aulnay-sous-Bois, qui représente un tiers de la production mondiale de Guerbet. En 2017, 10,4 millions de doses de produits de contraste IRM et rayons X y ont été produites. Depuis deux ans, 200 personnes y ont été recrutées, élevant ainsi le nombre d'employés à 416 personnes - 229 hommes et 187 femmes. À l'échelle du département de la Seine-Saint-Denis, Guerbet emploie 778 personnes. Le groupe représente 15,5 % de l'emploi industriel d'Aulnay-sous-Bois, de Villepinte - où se trouve son siège social qui emploie 332 personnes - et de Gonesse, où le centre de distribution de Guerbet compte 30 salariés. Sur ces trois sites de Seine-Saint-Denis, le nombre d'emplois a augmenté de 20 % entre 2007 et 2017, alors que selon l'Insee, entre 2009 et 2014, l'emploi industriel aurait baissé de 25 % en moyenne sur les trois communes.

La France représente 45 % des effectifs de Guerbet

Un ancrage dont Guerbet se félicite également à l'échelle de la France, où le groupe est passé de 1 210 à 3 600 salariés au cours des dix dernières années. L'Hexagone représente aujourd'hui 45 % des effectifs totaux du groupe, présent en Île-de-France mais également en Bretagne, avec son site de Lanester (Morbihan) et en Nouvelle-Aquitaine, avec son site Simafex à Marans (Charente-Maritime). Depuis dix ans, 190 M€ ont été investis en France. Le groupe s'est félicité d'avoir généré, de manière directe, une valeur ajoutée de 182,8 M€ en France en 2017, et d'avoir eu un impact de près de 400 M€ sur le PIB français pour cette même année. Tout cela malgré un contexte national peu favorable aux industries de santé, comme l'a déploré Alain Ramadier, député de la 10e circonscription de Seine-Saint-Denis. Celui-ci a en premier lieu pointé du doigt les lourdeurs administratives, qui font qu'à ce jour, 70 % des essais cliniques français sont réalisés à l'étranger, ce qui représenterait une perte de 2 Mrds € par an, avant de fustiger la « rigidité dans la transposition des directives européennes dans notre droit ». Il reproche en effet à la France de « surtransposer » les directives européennes, contrairement à la plupart de ses voisins, en s'appuyant notamment sur l'exemple de la sérialisation, qui a, selon lui, été appliquée à plus de produits de santé que nécessaire. Parmi ces produits qui n'auraient pas dû être concernés figurent, entre autres, les produits d'imagerie médicale de Guerbet fabriqués à Aulnay-sous-Bois.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS