Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

GSK annonce 100 recrutements à Evreux

, , , ,

Publié le

Le groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) annonce 100 recrutements sur son site d’Evreux (Eure) spécialisé dans les médicaments pour les maladies respiratoires sous des formes inhalées (aérosols et poudres).

GSK annonce 100 recrutements à Evreux © DR

Le site de production pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) d’Evreux dans l'Eure qui emploie 1 150 salariés a annoncé mercredi 10 juin un plan de recrutement de 100 nouveaux salariés pour 2015-2016. Ces recrutements répondent à une demande croissante des pays émergents, précise le service communication du groupe.

L’usine d’Evreux fabrique et conditionne des aérosols médicamenteux (dont le célèbre bronchodilatateur Ventoline) et des systèmes de distribution de poudres à inhaler. GSK possède deux autres usines en Europe dans le "respiratoire", l’une en Grande-Bretagne et l’autre en Espagne.

En 2014, l’usine a produit 93 millions d’aérosols. L’enjeu pour l’année 2015 est de produire 107 millions d’unités, soit une augmentation de 15 % par rapport à l’année précédente et 47 % de la demande globale GSK en aérosols, précise l'industriel. Pour 2016, le groupe prévoit de produire 120 millions d’aérosols à Evreux.

Une enveloppe de 45 millions d'euros pour Evreux

GSK confirme, par ailleurs, le plan d’investissement qu’il avait annoncé pour l’usine d’Evreux en avril 2014 en célébrant la milliardième cartouche d’aérosols produite depuis la création du site en 1968. Après les 15 millions d’euros investis en 2014, 15 millions d'euros vont l’être en 2015 et 15 millions d'euros en 2016. Soit 45 millions d'euros en trois ans.

L’usine d’Evreux figure parmi les trois plus gros sites industriels du groupe - sur 73 usines - et contribue à 12,5 % du chiffre d’affaires global. C’est, par ailleurs, le troisième plus gros employeur privé du département de l’Eure, après Sanofi et Aptar.

Claire Garnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle