Groupon, viande avariée, Petroplus : la revue de presse de l'industrie

Le PDG de Groupon viré, Flunch victime de viande avariée, les cowboys de Petroplus, Free Mobile... L'Usine Nouvelle a compilé l'essentiel de l'actualité industrielle dans sa revue du presse du vendredi 1er mars.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Groupon, viande avariée, Petroplus : la revue de presse de l'industrie

Groupon se sépare de son cofondateur

"Je plaisante... J'ai été viré!" C'est dans une lettre pleine de dérision que le PDG de Groupon a annoncé la nouvelle. Le spécialiste des achats groupés sur internet, a évincé son directeur général Andrew Mason jeudi, au lendemain de l'annonce de résultats trimestriels décevants qui ont fait plonger son cours de Bourse. L'information fait la une de la grande majorité des journaux anglo-saxons, notamment du Washington Post. Les reportages consacrés à Andrew Mason se sont également multipliés.


Un nouveau scandale de la viande

"Cauchemar dans nos assiettes" titre la Dépêche, ce vendredi 1er mars. Et pour cause, après la fraude à la viande de cheval les affaires se multiplient. La justice enquête sur une affaire de tromperie sur la viande de boeuf après les révélations d'un cadre d'une société spécialisée dans la découpe de viande bovine et installée à Châteaubriant (Loire-Atlantique), révèle Le Parisien/Aujourd'hui en France. "Depuis le 12 février, la société Castel Viandes, spécialisée dans la découpe de viande bovine et installée à Châteaubriant (Loire-Atlantique), fait l'objet d'une enquête préliminaire pour 'tromperie sur la qualité et falsification de documents'", affirme le quotidien.

"La justice soupçonne ce groupe familial, créé en 1963, de pratiques appelées 'remballe' et d'avoir vendu de la viande avariée à des clients, notamment à des restaurants Flunch. Cette enquête préliminaire a été ouverte par le procureur de Nantes", toujours selon le quotidien.

Les cowboys de Petroplus

Le Monde réserve un reportage aux "cowboys de Petroplus", "ces quatre vieux routiers du pétrole qui se démènent pour obtenir la reprise avant la fermeture définitive, le 16 avril". Michel Billard de la Motte, 66 ans. Nicolas Jéquier, 70 ans. Roger Tamraz, 72 ans. Xavier Houzel, 74 ans travaillent en ce moment sur la reprise de la raffinerie normande de Petroplus Petit-Couronne. Cela suffira-t-il à sauver le site en danger pour lequel les administrateurs judiciaires n'ont jusqu'alors reçu aucune offre de reprise vraiment tangible ?

Mission séduction accomplie pour Free Mobile

Nombreux sont les quotidiens à revenir, ce vendredi 1er mars, sur les performances de Free, à l'instar des Echos. Le quotidien économique rappelle que Free Mobile a attiré 5 millions de clients en un an.

Astrid Gouzik

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS