Groupe Reflect s'allie au belge Emakina

, , ,

Publié le

Spécialiste reconnue du 2.0, l'agence web Groupe Reflect impantée à Limoges (Haute-Vienne) a annoncé son alliance avec Emakina, première agence interactive indépendante belge. Cette opération lui permet d'affirmer sa position de leader européen sur le marché du web nouvelle génération.
 
Créé en 1997, Groupe Reflect a très rapidement occupé une position nationale en devenant prestataire de grands comptes tels que Dassault Systèmes, Legrand, Ortronics (filiale de Legrand), Business Objects, Nike et L'Oréal. Le P-DG de Groupe Reflect, Manuel Diaz, devient Directeur Général de l'entité France et intègre le comité stratégique d'Emakina Group. 
 
« Nous partageons avec Emakina Group une vision commune du web, précise-t-il. Cette alliance est l'occasion pour Groupe Reflect de faire rayonner à l'échelle européenne son savoir-faire pour continuer à accompagner ses clients porteurs de projets ambitieux et originaux. Les équipes d'Emakina détiennent des compétences complémentaires de celles de Groupe Reflect. Notre alliance constituera un sérieux challenger parmi les leaders du web européen ».
 
De son côté le Président d'Emakina Brice Le Blévennec, mise sur un développement du groupe. « Nous allons renforcer notre présence en France, un marché que nous voulons naturellement investir en raison de sa taille et de sa proximité géographique », explique Brice Le Blévennec, « Groupe Reflect possède un important pôle « études et conseils » qui complète parfaitement la cellule stratégique mise en place l'an dernier au sein d'Emakina et est fortement orientée vers les nouveaux usages et technologies liées au web 2.0. Ce goût pour l'innovation rejoint tout à fait la philosophie d'un groupe comme Emakina».
 
Emakina Group est présent à Bruxelles (Emakina et B.On the Net), Anvers (Design is Dead) et Rotterdam (Suntzu). Ses principaux clients sont Proximus, Volkswagen (via D'Ieteren), Base, Fortis, Electrabel et Brussels Airlines. 
 
Groupe Reflect bénéficie, de plus, de la position d'Emakina sur la place financière européenne par sa cotation Euronext actuelle (ALEMK). Les deux sociétés emploient 160 salariés, pour une capitalisation boursière de 43,5 millions d'euros.
 
De notre correspondante en Limousin, Corinne Mérigaud

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte