Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Gros succès pour les câbles anti-froid du rhônalpin Flexelec

Publié le

Made in France

Gros succès pour les câbles anti-froid du rhônalpin Flexelec
La tuyauterie peut supporter jusqu’à - 20 °C grâce à ce câble.
© D.R.

Les entreprises citées

Ça chauffe pour Flexelec. Le spécialiste des câbles qui protègent les canalisations du froid est quasi en rupture de stock. "Il va falloir relancer la production", indique Pierre Gabriel, le directeur commercial de l’entreprise de Saint-Bonnet-de-Mure (Rhône). La solution proposée par la filiale du groupe Omerin (200 millions d’euros de chiffre d’affaires, 1 100 personnes) se présente sous la forme d’un kit composé d’un câble chauffant, d’un thermostat et du matériel nécessaire pour maintenir le cordon le long de la tuyauterie. Une fois fixé, le câble se raccorde à une prise électrique de 220 V. "Le principe est de créer une barrière thermique autour de la canalisation", explique Pierre Gabriel. Le thermostat s’enclenche en dessous de 5 °C. La tuyauterie peut alors supporter jusqu’à - 20 °C, voire moins, en augmentant l’épaisseur de l’isolant. Pour les canalisations en plastique, il est recommandé de réaliser une sorte de sandwich, en plaçant deux films en aluminium autour de l’élément chauffant, afin d’assurer une meilleure diffusion de la chaleur sur toute la surface du câble.

Flexelec, spécialisé dans les éléments chauffants souples pour le bâtiment, la réfrigération, le ferroviaire et l’industrie, fabrique ce câble à des centaines de milliers d’exemplaires. Certains sont aussi employés pour chauffer des billards ou des aquariums. Après avoir agrandi à trois reprises ses locaux et créé un laboratoire, Flexelec va investir cette année pour améliorer sa productivité et le contrôle de ses produits. Certaines chaînes de production seront automatisées. La filiale d’Omerin, qui compte 70 salariés, exporte 65 % de ses 13 millions d’euros de chiffre d’affaires, notamment en Asie, où ses câbles sont utilisés pour des installations de climatisation.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle