Le gros coup d'Engie au Brésil

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le gros coup d'Engie au Brésil
Engie et le fonds canadien Caisse de dépôt et placement du Québec acquièrent 90?% du réseau de gazoducs Transportadora Associada de Gás pour 8,6 milliards de dollars. Engie en détiendra 49,3?%.

Après trois ans de transformation à marche forcée vers les services, Engie entame sa nouvelle vie en frappant un grand coup. Après des mois de tractations, le français met la main sur le réseau de gaz de Petrobras au Brésil, avec le fonds canadien Caisse de dépôt et placement du Québec. Ils acquièrent 90 % du réseau de gazoducs Transportadora Associada de Gás pour 8,6 milliards de dollars. Engie en détiendra 49,3 %. Pour Isabelle Kocher, la directrice générale d’Engie, cette acquisition est une très bonne nouvelle. Les infrastructures et les activités régulées sont en effet un des trois piliers de son nouveau plan stratégique 2019-2021, avec les énergies renouvelables et les services énergétiques.

Nouveau plan de 12 milliards d'investissements

Ce plan, dévoilé le 28 février à Londres, prévoit de 11 à 12 milliards d’euros d’investissement sur trois?ans et un ciblage géographique des actions. D’ici là, Engie veut sortir de 20 pays sur les 70 où le groupe est présent. Pour les services, ils visent prioritairement 500?entreprises et les collectivités en concentrant les investissements dans 20 pays et 30 grandes agglomérations, notamment en Afrique.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ajustement de l'organisation

Pour financer ces développements, Engie pense pourvoir céder pour encore 6 milliards d’euros d’actifs, principalement des centrales à charbon en Thaïlande et en Europe. Le groupe vient aussi d’annoncer une nouvelle organisation matricielle entre ses vingt-quatre divisions créées en 2016 et ses quatre grandes activités (infrastructures, thermique, solutions clients et renouvelables). Le comex s’enrichit, lui, de trois nouvelles têtes, mais va perdre son secrétaire général, Pierre Mongin, qui partira en retraite à la fin de l’année. §

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS