Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Grise mine pour le marché auto européen en avril (-7,4%)

, , , ,

Publié le

Une première depuis dix mois. Les ventes automobiles ont reculé en Europe au mois d’avril. Un revirement expliqué surtout par la fin des incitations gouvernementales dans les différents pays.

Grise mine pour le marché auto européen en avril (-7,4%) © Studio Pons

Elle est déjà loin la hausse de plus de 10% de mars. Les immatriculations de voitures neuves ont bel et bien chuté en avril, de 7,4% à 1 134 701 unités, selon les chiffres de l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA). Le marché a souffert pour la première fois depuis dix mois de la fin des programmes de prime à la casse, par exemple en France ou en Allemagne.



Dans le détail, ce dernier pays enregistre un recul de 31,7% de ses ventes en avril. Mais cette chute n’est pas la plus importante en Europe puisque des pays comme la Bulgarie ou la Slovaquie voient leurs ventes chuter de plus de 50%. Sur les gros marchés automobiles, la France arrive à garder un marché en légère hausse (1,9%), malgré la baisse de la prime à la casse. Mais l’Italie par exemple qui a elle aussi mis un terme à cette mesure voit son marché reculer de 15,7%.

A l’inverse, les ventes de voitures au Royaume-Uni  ont bondi en avril de 11,5%, la prime à la casse ayant été retirée seulement à la fin du mois de mars. La situation est encore meilleure pour le marché espagnol qui bénéficie toujours de la prime à la casse mise en place mi 2009. Les ventes ont augmenté de 39,3% sur le mois.
   
Les marques françaises encore en forme

Même le constructeur numéro un des ventes en Europe, Volkswagen, a vu ses ventes s’effondrer de 7,7% par rapport au même mois en 2009. Les ventes des groupes Ford (-13%), Fiat (-27,3%), GM (-19,1%) et Toyota (-20,7%) enregistrent des effondrements plus considérables encore.

A l’inverse, le constructeur français Renault bénéficie des bonnes ventes de la Logan et enregistre une hausse de ses ventes totales de 8,7%. Son concurrent français PSA Peugeot Citroën conserve une lègère augmentation de ses ventes (+1,3%), tout comme Daimler. Le bond le plus important reste celui de Nissan (+38,3%).

Sur les quatre premiers mois de l’année, le marché automobile européen a tout de même progressé de 4,8%, à 4 809 647 unités. Reste que par rapport à la même période en 2008, juste avant la crise économique, le marché est en recul de 11,6%.

A lire aussi
Immatriculations : l'Allemagne et l'Italie au plus mal en avril (04/05/2010)
Léger coup de freins sur les ventes en avril (03/05/2010)
Le marché britannique a poursuivi sa croissance en avril (07/05/2010)

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle