Grève sur le site de Sanofi à Quétigny

Sanofi est toujours dans la tourmente. Alors que le groupe a récemment limogé son directeur général Chris Viehbacher, il fait de nouveau face à un climat social tendu en France.

Partager

Une centaine de salariés du site de Quetigny (Côte-d'Or) ont entamé le 13 novembre leur septième jour de grève afin d'obtenir des garanties sur l'avenir de l'usine. Le géant de la pharmacie avait annoncé en septembre son intention de céder ce site au façonnier français Delpharm. Sanofi avait assuré que Delpharm reprendrait les contrats de travail de l'ensemble des 350 salariés du site. Il avait également indiqué qu'un contrat de façonnage entre Delpharm et Sanofi d'une durée minimale de sept ans serait au programme. « On demande l'officialisation des engagements oraux sur la garantie de production et la reprise des effectifs », a indiqué à l'AFP Pascal Rameau, représentant FO des salariés de Sanofi. Avant d'ajouter : « 40 % de notre production est de la formule sèche, or le repreneur est intéressé par notre production injectable ». De son côté, Loïc Berland, représentant CGT, souligne que « les salariés vont continuer à travailler pour Sanofi en sous-traitance pendant sept ans sans bénéficier des avantages de Sanofi, comme la prime d'intéressement et de participation ou encore la mutuelle ». Opérationnelle depuis 1968, l'usine de Quetigny produit 100 millions de boîtes de médicaments par an, dont 64 % sont exportées. Elle fabrique notamment le Plavix (clodipogrel), le Tritace (ramipril), le Lasix (furosémide), le Stilnox (zolpidem) ou encore l'Aspégic (acide acétylsalicyclique).

1 M€ d'indemnisation pour des ex-salariés de Sanofi

Quarante anciens salariés de Sanofi en contrat de durée déterminée (CDD) ont obtenu le 12 novembre plus d'un million d'euros d'indemnités au total devant les prud'hommes de Créteil (Val-de-Marne), d'après l'AFP qui s'appuie sur des informations de la CGT et de l'avocat des ex-salariés. Selon ces deux sources, le conseil de Prud'hommes a requalifié en CDI les contrats des 40 salariés et a considéré la fin des contrats comme des licenciements abusifs. Ces employés avaient été embauchés sur les sites de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) et de Romainville (Seine-Saint-Denis).

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Consultant Transition Energétique du Maritime (F/H)

BUREAU VERITAS - 19/01/2023 - CDI - Nantes

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS