Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Grève chez Lustucru (RCL)

, ,

Publié le

Depuis hier, plus un grain de riz, plus une pâte sèche ne sort des usines Lustucru d'Arles (riz Taureau Ailé et Lustucru) et de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône (pâtes sèches Lustrucru). La grève, reconductible toutes les 24 heures, touche également le siège social de Marseille.

Les deux usines de pâtes d'Ourscamp (Oise) et de la région lyonnaise, ainsi que les deux semouleries de Normandie et de Marseille (Moulins Maurel) continuent pour l'instant de produire.

Les grévistes demande à rencontrer un représentant de la famille Skalli, propriétaire du groupe Rivoire et Carré Lustucru (1 470 salariés). Empêtrée dans des problèmes de succession, la famille Skalli a décidé de vendre à Panzani ses activités produits frais, pâtes, riz et meunerie. Les échanges d'actions devraient se dérouler le 30 juin.

Panzani ne désire conserver que le frais (Lustucru Frais, dans la région lyonnaise) et le riz (Arles). Les autres activités seraient vendues, notamment pour éviter que l'Etat empêche cette transaction pour position dominante de Panzani. La Direction générale de la Concurrence doit donner son avis le 19 mai.

Le siège de Marseille de RCL sera transféré à Lyon (Rhône). Ce déménagement devrait laisser sur le carreau la quasi-totalité des 180 salariés, pour la plupart âgés. L'usine de pâtes sèche de la Pomme (Marseille) et ses 120 collaborateurs seraient cédés.

« Nous ne croyons pas beaucoup à un repreneur providentiel. Panzani n'a pas intérêt à vendre à un concurrent trop solide. Panzani conservera la marque Lustucru frais, Lustucru riz, alors que son concurrent possèderait Lustucru pâtes ? « Cela ne tient pas la route », affirme le représentant du comité d'établissement, Christian Catoia. Les Moulins Maurel à Marseille (70 personnes) et les Semouleries de Normandie (70 personnes) subiront le même sort.

Gérard TUR

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle