Grève chez Air France, le plan du Medef, Netflix, les petites retraites, Renault... la revue de presse de l'industrie

Publié le , mis à jour le 15/09/2014 À 09H59

A la une des médias ce lundi 15 septembre : la grève chez Air France va entraîner l'annulation de près de la moitié des vols, le plan du Medef pour créer un million d'emplois dévoilé dans Les Echos, le lancement de l'offre de Netflix en France, le gouvernement devrait annoncer un coup de pouce pour les petites retraites et le patron de Renault annonce des recrutements en France pour répondre à la hausse de la production.

Mouvement de grève particuièrement suivi chez Air France

Les négociations entre le syndicat SNPL, principal syndicat de pilotes d'Air France, et la direction de la compagnie aérienne "ont achoppé" ce dimanche 14 septembre, confirmant qu'un mouvement de grève débuterait bien lundi jusqu'à au moins mercredi. Un mouvement d'une semaine serait le plus long conflit mené par des pilotes d'Air France depuis 1998.

 

 

Comme l'indique Le Monde, Air France prévoit d'assurer moins d'un vol sur deux (48%) lundi. La compagnie conseille "à ses clients ayant réservé un vol entre le 15 et le 22 septembre de reporter leur voyage, de changer leur billet sans frais" ou de "se faire rembourser".

Le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac, a indiqué sur TF1 que les négociations "n'étaient pas terminées". "Nous allons encore avoir des séances de négociations", "nous avons proposé beaucoup de choses" aux pilotes, a-t-il dit. Le patron du 2e groupe européen a défendu bec et ongles son projet de développement de la filiale Transavia: "toute l'idée, c'est de développer Transavia pour en faire une outil de reconquête du marché" dans un contexte de "concurrence terrible", a-t-il plaidé.

 

 

La feuille de route du Medef pour créer un million d'emplois

Le journal Les Echos révèle ce lundi des éléments sur le projet du Medef baptisé "1 million d'emplois", un "plan sans tabou" avec de nombreuses "propositions chocs".

"Le patron du Medef, Pierre Gattaz, préconise de briser plusieurs tabous : déroger au niveau du SMIC pour certaines personnes, en finir avec la durée légale du travail ou encore supprimer des jours fériés. Chaque mesure est chiffrée en termes de créations d'emplois à attendre", détaille le quotidien économique. "Pour le Premier ministre, qui fait son discours de politique générale demain, les propositions dévoilées aujourd'hui risquent de lui compliquer la tâche vis-à-vis de sa majorité", analysent Les Echos.

 

 

Le D-Day de Netflix

Autre actualité à la une des Echos : "l'audacieux pari français de Netflix". Le géant américain de la VOD lance son service ce lundi dans l'Hexagone.

Retrouvez notre dossier spécial : "Netflix débarque sur le marché français de la VOD"

Mais, comme l'explique France Info, l'offre de Netflix pourrait décevoir les utilisateurs français : indisponible sur la plupart des boxs internet (sauf celle de Bouygues à partir de novembre), nécessité de posséder une connexion d'au moins 5 mégabits par seconde pour profiter de de la HD et un catalogue pas si attrayant qu'attendu...

Invité de la matinale de France Inter, le patron de Netflix Reed Hastings a répondu à ces premières critiques. Il a confirmé son objectif de conquérir un tiers des foyers français.

"Un coup de pouce" attendu pour les petites retraites

Le gouvernement va donner "un coup de pouce pour les petites retraites", malgré leur non-revalorisation programmée au 1er octobre, a annoncé ce dimanche 14 septembre le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, sur Radio J.

Le Premier ministre Manuel Valls devrait préciser ce "coup de pouce" ce mardi lors de sa déclaration de politique générale, a ajouté Jean-Marie Le Guen. Le gouvernement avait indiqué vendredi que les pensions inférieures à 1 200 euros par mois, qui devaient être augmentées au 1er octobre, ne le seraient pas en raison de la faible inflation. Dans le Journal du Dimanche, le chef du gouvernemetn avait déjà déclaré que le gouvernement entendait "compenser l'effet négatif de l'inflation sur les petites retraites", sans autre précision.

Les pensions des retraités au minimum vieillesse (572 000 allocataires environ fin 2011) bénéficieront, elles, "comme le gouvernement s'y était engagé, d'un coup de pouce en octobre", avait précisé vendredi le ministère des Affaires sociales, sans toutefois communiquer le montant de cette revalorisation. Une personne seule au minimum vieillesse touche actuellement 792 euros par mois.

Reprise des embauches chez Renault

Le PDG du constructeur automobile Renault, Carlos Ghosn, a assuré dimanche que son groupe allait embaucher en France pour répondre à l'augmentation de la production de véhicules dans le pays, sur fond de reprise du marché automobile européen.

"Il y aura des embauches, forcément, parce que vous ne pouvez pas produire 710 000 voitures avec le même nombre de personnes", a déclaré le dirigeant, interrogé sur la radio Europe 1. "Combien? Cela va dépendre beaucoup de la cadence avec laquelle on va monter", a-t-il ajouté. "Je peux vous dire par exemple que l'usine de Flins", dans les Yvelines, "va travailler à 50% pour Nissan" pour y produire notamment la Micra de son partenaire, a précisé le dirigeant.

 


Carlos Ghosn : "Il faut savoir prendre des... par Europe1fr

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte