Grenelle: la montée en puissance du plan bâtiment

20.000 demandes de certification «bâtiment basse consommation» (BBC), un prêt à taux zéro triplé pour ces logements, 50.000 éco-prêts à taux zéro (Eco-PTZ) distribués... Le Meeddm s’est adressé ce matin un satisfecit sur les résultats du plan bâtiment du Grenelle de l’environnement, et a dévoilé de nouvelles mesures pour amplifier encore la dynamique.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Grenelle: la montée en puissance du plan bâtiment

Mi septembre, la Fédération bancaire française (FBF) annonçait 30.000 éco-PTZ accordés. Aujourd’hui, le ministère de l’environnement, de l’énergie, du développement durable et de la mer (Meeddm) en déclare 20.000 de plus. A la FBF, on ne s’étonne pas. «Ces prêts connaissent une très forte croissance», confirment-ils. Pour Jean-Louis Borloo, «le mouvement va encore s’amplifier fortement dans les prochains mois». L’objectif des 200.000 éco-prêts atteints fin 2010 lui semble accessible. Avec un montant moyen des travaux réalisés de 19.000 euros, ces 50.000 éco-PTZ représentent environ 1 milliard d’euros de travaux de rénovation thermique, pour une économie d’énergie comprise entre 40 et 60%.

D’autres mesures ont également connu un vif succès. Alors que seulement 853 demandes de certifications BBC ont été déposées auprès des organismes certificateurs conventionnés par le Meeddm en 2007, plus de 15.000 l’ont été entre janvier et août 2009. Au total, 20.000 devraient être déposées cette année, estime le ministère. «Soit 10 fois plus que prévu lors des travaux préparatoires du Grenelle», a souligné Benoist Apparu, secrétaire d’Etat chargé du logement et de l’urbanisme. Une étude de l’Ademe portant sur 550 bâtiments a montré que le surinvestissement pour concevoir un logement BBC est actuellement de 15%. Il devrait être ramené entre 5 et 10% en 2012.




%%HORSTEXTE:%%

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS