Greenpeace ne rachètera pas le charbon de Vattenfall

Dans un communiqué diffusé ce lundi 2 novembre, l'association de proctection de l'environnement Greenpeace explique avoir été exclu du processus de vente des activités charbon de Vattenfall en Allemagne de l'Est.

Partager

Le 6 octobre dernier, la division suédoise de Greenpeace annonçait son intention de se porter candidate au rachat des activités allemandes de lignite de Vattenfall, le troisième producteur d’électricité en Allemagne. Il s'agit de mines de lignite et de centrales électriques au charbon. Son intention était de les démanteler progressivement d'ici à 2030.

Mais le projet de l'organisation vient de tomber à l'eau. Dans un communiqué, Greenpeace indique avoir été exclu du processus de vente. Greenpeace exige maintenant dans une lettre ouverte au ministre de l'Industrie Mikael Damberg (S) pour le gouvernement intervienne dans le processus de vente pour garantir que les considérations environnementales et sociales soient une priorité, indique le communiqué.

Avant de faire part de ses intentions d’achat, la division suédoise de Greenpeace avait mené de multiples actions sur le terrain et lancé un site internet dédié à l’impact environnemental des activités allemandes de Vattenfall. L’ONG affirmait avoir recueilli 50 000 signatures en faveur du maintien du lignite dans le sol. "Les chercheurs qui ont étudié le total des dépôts du monde ont conclu que 89% du lignite européen doit rester dans le sol", souligne Greenpeace.

Astrid Gouzik

0 Commentaire

Greenpeace ne rachètera pas le charbon de Vattenfall

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS