Grèce : plan de sauvetage activé, 110 milliards d’euros engagés

Publié le

Plan de sauvetage sans précédent. Régime sec en Grèce pour endiguer le déficit. Les mesures s’additionnent pour sauver cet État de la banqueroute.

Grèce : plan de sauvetage activé, 110 milliards d’euros engagés © Louisa Gouliamaki/Image forum

L’aide de la Grèce enfin activée. Le plan de sauvetage est sans précédent. Les ministres des Finances de la zone euro ont tenu leur parole. Résultat, 110 milliards d’euros sont alignés sur la table. 110 milliards d’euros sur trois ans pour aider la Grèce et la retirer des mains des spéculateurs. «  C’est la seule possibilité d’assurer la stabilité de l’euro », a reconnu Angela Merkel.

Cette aide provient à hauteur de 80 milliard d’euros de la zone euro et le reste vient du FMI. La participation de chaque état de la zone euro est calculée en fonction de son poids en capital dans la Banque centrale européenne. Ainsi, l’Allemagne débourse 8,4 milliards. Et la France participe à hauteur de 6,3 milliards.

Cette aide a été décidée quelques heures après la mise en place d’un programme de rigueur par Georges Papandréou, premier ministre grec. Au programme : réformes des retraites, hausse des taxes, baisse des salaires des fonctionnaires. Un régime sec pour économiser 30 milliards d’euros en trois ans et ramener son déficit en-dessous de la barre des 3% imposée par le traitée de Maastricht.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte