Grèce et économie américaine pénalisent les Bourses européennes

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en forte baisse jeudi, toujours pénalisée par la crise de la dette grecque et alors que la croissance américaine suscite des craintes grandissantes.

Partager

Le nombre plus élevé que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis est venu s'ajouter à l'abaissement, mercredi, des prévisions de la Fed pour la croissance américaine.

L'indice CAC 40 a clôturé à 3.787,79 points, en recul de 2,16%, sa plus forte baisse sur une séance depuis le 18 avril, plombé au premier chef par le secteur financier exposé à la crise grecque.

L'indice sectoriel des banques européennes a perdu 2,7%.

Les Bourses de Londres et Francfort ont abandonné respectivement 1,71% et 1,77%. Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 a cédé 2,34% et l'EuroFirst 300 a perdu 1,49%.

A l'heure de clôture des places européennes, l'euro accentue son recul face au billet vert, à 1,4161 dollar (-1,19%).

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS