Grande-Bretagne: Tavares satisfait des discussions sur l'avenir de l'usine Vauxhall

LONDRES (Reuters) - Les discussions avec le gouvernement britannique sur l'avenir de l'usine automobile de Vauxhall sont "extrêmement positives", a déclaré mercredi le directeur général de Stellantis, Carlos Tavares.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Grande-Bretagne: Tavares satisfait des discussions sur l'avenir de l'usine Vauxhall
Les discussions avec le gouvernement britannique sur l'avenir de l'usine automobile de Vauxhall sont "extrêmement positives", a déclaré mercredi le directeur général de Stellantis, Carlos Tavares. /Photo prise le 23 février 2021/REUTERS/Phil Noble

"Les choses évoluent dans la bonne direction", a-t-il dit lors d'une conférence organisée par le Financial Times.

"Nous attendons l'approbation du gouvernement britannique", a-t-il ajouté.

En 2019, PSA, qui était à l'époque maison-mère de Vauxhall et n'avait pas encore fusionné avec Fiat-Chrysler pour devenir Stellantis, a dit souhaiter conserver cette usine qui emploie un millier de personnes, tout en précisant que l'évolution des relations entre Londres et Bruxelles aurait des conséquences sur sa décision.

La Grande-Bretagne et l'Union ont depuis conclu un accord de libre-échange qui prévoit notamment que des composants soient construits localement et Londres a annoncé en janvier que la commercialisation de véhicules thermiques serait interdite à l'horizon 2030.

Cette annonce a conduit le patron de Stellantis à annoncer la fin des investissements dans l'automobile conventionnelle en Grande-Bretagne et l'ouverture d'une réflexion sur la construction de véhicules électriques.

(Costas Pitas; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS