Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Grande-Bretagne: L'industrie engrange ses plus fortes commandes depuis 1988

Publié le

Infos Reuters LONDRES (Reuters) - L'industrie britannique a enregistré en novembre ses plus fortes commandes depuis près de 30 ans, semblant montrer à son tour que la chute du sterling qui a suivi le vote en faveur du Brexit a été bénéfique aux usines.

Grande-Bretagne: L'industrie engrange ses plus fortes commandes depuis 1988
L'industrie britannique a enregistré en novembre ses plus fortes commandes depuis près de 30 ans, semblant montrer à son tour que la chute du sterling qui a suivi le vote en faveur du Brexit a été bénéfique aux usines. /Photo d'archives/REUTERS/Nigel Roddis
© Nigel Roddis

L'indice mensuel de la fédération patronale CBI (Confederation of British Industry) mesurant les commandes en carnet a bondi à +17 ce mois-ci, après -2 en octobre, à son plus haut niveau depuis août 1988. Des économistes interrogés par Reuters l'anticipaient à +3 seulement.

L'étude montre que les commandes à l'exportation ont également progressé, à leur niveau le plus élevé depuis juin 1995.

La Banque d'Angleterre (BoE) espère que les exportations de l'industrie manufacturière britannique pourront partiellement compenser la baisse des dépenses des ménages, pénalisées par une inflation importée imputable à la baisse du sterling.

Les entreprises britanniques ont également profité de la croissance dans la zone euro et ailleurs dans le monde.

"Les industriels britanniques ont une fois de plus enregistré une solide performance, la croissance mondiale et le faible niveau de la livre continuant à soutenir la demande. La croissance de la production a à nouveau accéléré et les commandes à l'exportation atteignent leurs plus hauts niveaux en plus de 20 ans", a déclaré Anna Leach, responsable du département de l'intelligence économique chez CBI.

"Toutefois, l'incertitude continue à peser sur l'investissement et les pressions sur les coûts restent fortes", souligne-t-elle.

L'indice des anticipations du secteur manufacturier pour les trois prochains mois ressort ainsi à son plus bas niveau depuis octobre 2016.

(Andy Bruce; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus