Grande-Bretagne: Déficit courant revu à la baisse, PIB du quatrième trimestre confirmé

LONDRES (Reuters) - Le déficit des comptes courants de la Grande-Bretagne a été révisé à la baisse et la croissance de son produit intérieur brut (PIB) a bien ralenti au quatrième trimestre, montrent des données publiées jeudi par l'ONS, l'institut national de la statistique britannique.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Grande-Bretagne: Déficit courant revu à la baisse, PIB du quatrième trimestre confirmé
Le déficit des comptes courants de la Grande-Bretagne a été révisé à la baisse et la croissance de son produit intérieur brut (PIB) a bien ralenti au quatrième trimestre. /Photo prise le 14 novembre 2017/REUTERS/Benoit Tessier

Le déficit des comptes courants s'est établi à 18,4 milliards de livres (20,99 milliards d'euros) au quatrième trimestre, contre une prévision médiane d'un déficit de 24 milliards de livres dans une enquête Reuters auprès d'économistes.

Sur l'ensemble de l'année, il a atteint 82,9 milliards de livres, soit 4,1% du PIB, le pourcentage le plus bas depuis 2011.

L'ONS a également confirmé que le PIB britannique avait bien décéléré à 0,4% sur la période octobre-décembre, après une croissance de 0,5% au troisième trimestre.

En rythme annuel, la croissance de l'économie britannique a été de 1,4% au quatrième trimestre.

L'ONS a indiqué avoir révisé à la hausse son estimation de la croissance sur l'ensemble de 2017 à 1,8% contre 1,7% précédemment, ce qui reste le taux le plus faible depuis 2012.

Tableau du PIB

(William Schomberg et Alistair Smout, Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS