Grâce à sa mue stratégique, les résultats de GDF Suez sont de retour dans le vert en 2014

Les résultats de GDF Suez sont à nouveau dans le vert : après avoir essuyé en 2013 des pertes nettes de 9,3 milliards d'euros, le géant français de l'énergie a réalisé 2,44 milliards d'euros de bénéfices en 2014.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Grâce à sa mue stratégique, les résultats de GDF Suez sont de retour dans le vert en 2014

En 2014, GDF Suez a réalisé 2,44 milliards d'euros de bénéfices. Il pense réaliser un résultat récurrent de 3 à 3,3 milliards d'euros en 2015. L'énergéticien avait plongé dans le rouge en 2013, essuyant de lourdes pertes nettes de 9,3 milliards. Il avait dû déprécier 14,9 milliards d'euros de d'actifs, essentiellement sur des centrales électriques thermiques et des capacités de stockage de gaz en Europe.

Pour faire face à la détérioration de la conjoncture sur le marché de l'énergie en Europe, le PDG de GDF Suez, Gérard Mestrallet, a entamé une mue stratégique de sa société. Il n’a pas coupé son groupe en deux, mais a réalisé une véritable césure géographique : le français est devenu en Europe le spécialiste des services à l’énergie, alors qu'il est l’électricien de référence sur les marchés en croissance.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

GDF Suez a également cédé en août 2014 ses actifs au Panama et au Costa Rica à la société colombienne Celsia. Cette transaction lui a permis de réduire d'environ un milliard de dollars (748 millions d'euros) sa dette nette consolidée.

Lélia de Matharel

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS