Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Grâce à l'automobile, le lourd déficit commercial marocain s'amincit un peu plus sur 9 mois

, , , ,

Publié le

Document La croissance de 6.7% des exportations  a permis l'amélioration de la balance commerciale du Maroc sur neuf mois , selon l'Office des changes. Le déficit commercial recule de 686 millions d'euros à 12,9 milliards d'euros. Les ventes du secteur automobile bondissent de 31% .

Grâce à l'automobile, le lourd déficit commercial marocain s'amincit un peu plus sur 9 mois
Les exportations du Maroc enregistrent 6,7% de croissance à fin septembre.
© anp.org.ma

Une bonne nouvelle pour le Maroc. Les exportations ont enregistré une croissance de 6,7% sur l'ensemble de ses secteurs au terme des neuf premiers mois de l'année soit +9,3 milliards de dirhams à 147,250 milliards de dirhams (1 000 dirhams= 90 euros). C'est ce qu'indique l'Office des changes dans sa dernière livraison de statistiques commerciales (voir document complet ci-dessous).

Le rythme de croissance des exportations est donc presque trois fois plus élevé que celui de l'ensemble de l'économie marocaine (+2,6% au troisième trimestre)

Les importations demeurant, quant à elles, quasiment stables (+1,6 milliard de dirhams, soit +0.6%) à 290,7 milliards de dirhams.

automobile : +31,3%

"Les exportations du secteur automobile et celles du secteur électronique sont particulièrement dynamiques avec respectivement +31,3% et +22,2%", indique la note de l'Office des changes.

Les ventes de phosphates et dérivés reculent de 4,6% et sont, une nouvelle fois, dépassées en valeur par le secteur automobile tiré par la montée en puissance de l'usine Renault de Tanger.

Les exportations du secteur aéronautique progressent plus modérement de 3,7% à 5,51 milliards de dirhams.

Les importations des produits alimentaires, biens de consommation et produits bruts ont continué à augmenter contrairement aux biens d’équipements et aux produits énergétiques qui ont enregistré une baisse.

Au final, le déficit commercial diminue donc sur 9 mois de 7,6 milliards de dirhams tout en restant très lourd (143,5 milliards de dirhams  contre 151,1 milliards de dirhams) à environ 20% du PIB.

Le taux de couverture gagne 3 points à 50,7% contre 47,7% sur la même période de 2013.

A noter enfin que les investissement directs étrangers entrants sont en recul de 25,1% sur neuf mois. Les recettes du tourisme (+0.1%) et des marocains résidents de l'étranger (+1,1%) étant pour leur part stables .

ND

 


Office des changes du Maroc : indicateurs préliminaires des échanges extérieurs janvier-septembre 2014

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle