Grâce à Cognis, BASF renforce son leadership mondial

La redistribution des cartes se poursuit dans la chimie : l’acquisition par BASF de Cognis, également d’origine allemande, lui permet de devenir le numéro un mondial dans la fourniture de spécialités à l’industrie cosmétique et d’améliorer ses performances dans l’agroalimentaire.
Partager
 Grâce à Cognis, BASF renforce son leadership mondial
Le siège de BASF, multinationale forte de 105.000 salariés, se trouve a Dusseldorf.

L’importance de la transaction, à elle seule, reflète les enjeux de l’acquisition que vient de secouer la sphère de l’industrie chimique: 3,1 milliards de d’euros! C’est effectivement la somme que va débourser BASF pour absorber les activités de Cognis, dont le siège se trouve également en Allemagne. L’ampleur d’une telle opération rappelle la reprise, par le même BASF l’an dernier, du suisse Ciba (implantés dans les encres, les pigments, etc.).
La naissance de Cognis remonte à une reconfiguration d’Henkel en 1999. Ce groupe employant 5.500 personnes dans trente pays s’est spécialisé dans l’élaboration d’aditifs fournis à des industries de toute sorte: cosmétiques, détergents, produits de nettoyage, lubrifiants, mais aussi des substances pour l’agroalimentaire telles que conservateurs, compléments, colorants, etc. Il appartenait à des fonds d'investissement qui ont préféré jeter l'éponge.

un BOND EN AVANT


L’on comprend mieux pourquoi le mastodonte BASF, premier chimiste planétaire, convoitait tant Cognis, quand on apprend le bond en avant que cette acquisition lui permettra d’accomplir. Un responsable de la communication au sein de la filiale française de BASF constate: «Désormais, notre groupe est le numéro un mondial des spécialités chimiques destinées aux industriels de la cosmétique, alors qu'il occupait la 3 ème place du classement. Pour ce qui est des détergents, nous restons le leader absolu. En ce qui concerne les aditifs s’adressant à l’industrie alimentaire, nous passons de la 6 ème à la 3 ème place.»

EHAPPER AUX CRISES CONJONCTURELLES

Autre but de la manœuvre, pour les dirigeants de BASF: affûter la stratégie amorcée il y a plusieurs années, qui consiste à gommer l’image d’un «chimiste pur et dur». «En réalité, décrypte le responsable de la communication consulté par l’Usine Nouvelle, nous avons choisi de nous renforcer sur des segments à fort potentiel de développement qui échappent aux ondes de choc des cycles de crises financières qui se succèdent, pour garantir à BASF une croissance plus sereine et mieux maîtrisée.»

BASF a enregistré l’an dernier un chiffre d’affaires mondial de 50,6 milliards d’euros, alors que celui de Cognis était de 2,6 milliards.
Les deux groupes sont fortement implantés en France. Cognis y possède quatre sites de production, comptant 500 salariés, avec un chiffre d’affaires (selon le site institutionnel) supérieur à cent millions d’euros l’an dernier.
BASF a fait de l’Hexagone son troisième marché mondial. Dans ce pays travaillent, sous sa bannière, 2700 personnes. Le géant de la chimie aligne quelque 105.000 salariés sur les cinq continents.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Stagiaire - Inspecteur Equipements Sous Pression et TMD (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - Stage - Saint Genis Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

25 - CC DU LOUE LISON

Travaux d'entretien de la voirie de la Communauté de Communes Loue Lison.

DATE DE REPONSE 17/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS