Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Gouvernement Valls 2 : arrivée surprise d'Emmanuel Macron au ministère de l'Economie

Sylvain Arnulf ,

Publié le

La composition de la nouvelle équipe gouvernementale conduite par Manuel Valls a été dévoilée ce 26 août peu après 18h45. Surprise : l'ancien conseiller économique de François Hollande Emmanuel Macron récupère le portefeuille laissé vacant par Arnaud Montebourg.

Gouvernement Valls 2 : arrivée surprise d'Emmanuel Macron au ministère de l'Economie © AFP

Personne ne l'avait vu venir. Emmanuel Macron, conseiller de François Hollande et secrétaire général adjoint de la Présidence de la République depuis 2012, hérite du portefeuille de l'Economie, de l'industrie et du numérique. Comme attendu, le départ d'Arnaud Montebourg signe l'arrêt de mort du "Redressement productif" et le retour à une appellation plus classique.

Mais le parcours du nouvel occupant du fauteuil est loin d'être classique : c'est un ancien banquier d'affaire chez Rothschild de 36 ans, rapporteur au sein de la commission Attali en tant que haut fonctionnaire, qui prend les commandes de Bercy. Il sera en tandem avec Michel Sapin, qui conserve le Ministère des Finances et des Comptes publics. Axelle Lemaire reste la "Madame numérique" de l'équipe gouvernementale.

vidalies fait son retour, Thévenoud son entrée

Frédéric Cuvillier quitte le ministère des Transports. Il est remplacé par Alain Vidalies, qui fait son retour aux affaires : il avait été ministre délégué aux Relations avec le Parlement sous le gouvernement Ayrault. Il sera placé sous la tutelle de Ségolène Royal, qui garde sa place à l'Ecologie, au Développement durable et à l'énergie.

A quelques jours de l'arrivée de Netflix en France, Fleur Pellerin débarque rue de Valois. Elle pourra mettre sa sensibilité numérique au service du Ministère de la Culture. Thomas Thevenoud, député socialiste auteur d'un rapport sur les VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur), la remplace au Commerce extérieur.

Régulièrement donnée partante, Genviève Fioraso conserve sa place à la Recherche, mais change de ministre de tutelle : Najat Vallaud-Belkacem poursuit son ascension fulgurante et devient Ministre de l'Education nationale. Elle est la première femme à occuper ce poste.
 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle