Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Goupil Industrie lance un véhicule électrique utilitaire bi-mode hybride et embauche

,

Publié le

Production

Le G5 ? Ce sera le produit-phare de Goupil Industrie sur le stand de la PME lot-et-garonnaise au salon Pollutec qui se tient du 30 novembre au 3 décembre à Lyon.

L’entreprise, implantée à Bourran (20 millions d’euros de chiffre d’affaires, 80 salariés), spécialisée dans la conception et l’assemblage de véhicules électriques utilitaires, a travaillé sur ce nouveau véhicule pendant trois ans et a injecté 1 million d’euros au final en R&D.

Le Goupil G5 est le premier utilitaire bi-mode électrique/hybride essence. En mode 100 % électrique, il peut atteindre une vitesse de 40 km/heure, son autonomie allant jusqu’à 80 km. En mode hybride, la vitesse de pointe est de 70 km/h avec une autonomie de 400 km. Il dispose d’une charge utile de 500 kg et d’un volume utile de 4 à 6 mètres cubes.

« Le châssis a été totalement repensé par rapport au véhicule précédent le G3 que nous avions conçu. De même, la suspension et le freinage ont été revus. La cabine est également différente. On est là dans un assemblage de pièces moulées plastiques, donc plus légères et plus résistantes. Sur le G3, il s’agissait de pièces soudées. Du coup, on réalise notamment des gains de poids importants », explique Pascal Duclos, PDG de l’entreprise.

Le G5, dédié aux applications de logistique de proximité, permet de se rendre rapidement sur une zone de stockage située en zone périurbaine pour prendre de nouvelles commandes et repartir rapidement sur des lieux de livraison, en cœur de ville.
Déjà Colipost a acheté une dizaine de véhicules qui sera utilisée sur Paris et dans quelques villes de province.

Goupil Industrie, qui enregistre une croissance de 30 à 40 % par an, affiche 600 clients. Les collectivités représentent 40 % de son chiffre d’affaires. Ses véhicules sont utilisés par des communes telles que Bordeaux, Paris, Lyon Toulouse, mais aussi Madrid, Copenhague, Amsterdam. 16 % de son chiffre d’affaires est effectué avec des industriels.
Ainsi Volkswagen en Allemagne qui régulièrement se dote des véhicules de la PME, notamment pour ses différents sites industriels.

30 embauches en 2011
L’entreprise qui réalise 40 % de son activité à l’export, veut booster l’international. Déjà présente en Europe, elle s’est dotée d’un distributeur au Canada et cherche à s’encrer au Maghreb.

Goupil Industrie qui travaillait avec 15 salariés il ya quatre ans, a vu son effectif grimper à 80 salariés. En 2011, une trentaine d’embauches est programmée. Profils : des monteurs, des commerciaux, des ingénieurs électro mécaniciens.


De notre correspondante en Aquitaine, Colette Goinère


L’édition 2010-2011 de « L’ATLAS DES USINES » va être bientôt disponible. Ce hors-série annuel de « L’Usine Nouvelle » propose le classement de 3 801 sites de production de plus de 75 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus