Goss international unique repreneur de sa filiale française

Le fabricant de rotatives Goss international tente de reprendre sa filiale française via une nouvelle entité néerlandaise. Le tribunal de commerce de Compiègne (Oise) lui demande de rehausser son offre. La production en France, à Montataire (Oise) et Nantes (Loire-Atlantique), est condamnée.

Partager

Goss international unique repreneur de sa filiale française
Rotative

Le 29 mai, le tribunal de commerce de Compiègne (Oise) a jugé insuffisante l'unique projet de reprise de Goss international France, fabricant de rotatives mis en redressement judiciaire début avril. Ce repreneur n'est autre que Goss international, via une filiale néerlandaise spécifiquement créée le 16 mai. Le projet de reprise ne concerne que 94 salariés sur 430 (320 sur le site d'assemblage de Montataire, dans l’Oise, et 110 à Nantes en Loire-Atlantique où sont implantés les services de R&D et d’après-vente). Le groupe ne conserverait qu'un bureau d'études et de service après-vente pour lequel il cherche des locaux.

Mais le tribunal de commerce de Compiègne a exigé que l'offre soit réévaluée en termes d'emplois et de valeur de la société, compte tenu des brevets et des stocks. La prochaine audience est prévue le 12 juin mais le groupe a indiqué qu'il ne ferait pas de troisième offre.

Les syndicats voient dans cette manœuvre du groupe "une façon de ne pas payer le passif et une voie accélérée pour un plan social à moindre coût". Ils demandent une expertise judiciaire pour montrer que le groupe chinois Shanghai Electric "est bien co-employeur en tant qu'actionnaire de Goss international, et qu'il a donc une responsabilité sur le plan social". Goss international est en quête de locaux tertiaires autour de Nantes et de Montataire, les locaux actuels ne seraient pas conservés.

Emmanuel Guimard

Emmanuel Guimard (Pays de la Loire)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS