Google va enfin pouvoir s’offrir Motorola Mobility

Après la Commission européenne, c’est au tour des Etats-Unis de donner leur feu vert. Ils ont autorisé le rachat de l’équipementier américain par le géant Google, mardi 13 février.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Google va enfin pouvoir s’offrir Motorola Mobility

La vente annoncée en août dernier va en enfin pouvoir se faire. En rachetant le fabricant de téléphone pour 12,5 milliards de dollars, Google espère donner un coup de pouce supplémentaire à son système d’exploitation Android.

Après inspection par la division de protection de la Concurrence du département de la Justice (DoJ), il est avéré la transaction n’a pas d’impact majeur sur la concurrence. Il est "peu probable qu'elle minore de manière substantielle la concurrence", détaille le DoJ.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dans un communiqué, l’autorité rend également ses conclusions sur le rachat par Apple, Microsoft et Research In Motion de brevets de Nortel Networks et sur le rachat par Apple de brevets de Novell.

"Les transactions étudiées avaient peu de chances de changer de manière significative la dynamique des marchés", conclut le DoJ. Il a préalablement mené une "analyse en profondeur sur les capacités et les incitations potentielles des firmes qui achètent ces brevets à les utiliser pour écraser ses concurrents".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS