Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Google TV : Sony débute la commercialisation en France

, , , ,

Publié le

Même si elle a fait un flop outre-Atlantique, la Google TV arrive en France ce 27 septembre chez Sony. Ce boitier à connecter d'un côté au net et de l'autre au téléviseur, permet d'accéder à des contenus web depuis son salon et à de la VOD. Un pari osé en France, où les box des FAI occupent déjà largement le marché et proposent  aussi des fonctions d'accès web.

Google TV : Sony débute la commercialisation en France © Google - Sony

Sony débute ce 27 septembre la commercialisation de sa Google TV en France. Le géant du web américain s'est en effet allié au groupe nippon pour fabriquer cette "box internet" dont le principe est d'ajouter un accès internet au téléviseur de salon. Transformé en "TV connectée", le téléviseur permet alors de consulter des contenus issus du web, telles que des vidéos YouTube.

"Il y a tellement de chaînes et de sites proposant des divertissements que Google TV est devenu un outil indispensable pour aider les consommateurs à trouver facilement des films, des émissions, de la musique et même des jeux vidéo avec toute la liberté qu’offre Internet et en utilisant la technologie du moteur de recherche Chrome qu’ils connaissent déjà bien", explique Sony dans un communiqué.

Concrètement, la Google TV se branche donc d'un côté sur une connexion internet et de l'autre au téléviseur via la prise HDMI. La consultation des contenus s'effectue via une télécommande "double-face" spécifique. Au dos de celle-ci, l'utilisateur dispose ainsi d'un clavier en dur pour saisir du texte.   La Google TV donne accès à des films en VOD, des jeux et de la musique, issus des catalogues des kiosques Google Play et Sony Entertainment Network.

Elle permet également d'accéder aux vidéos postées sur YouTube ou encore aux photos du service Picasa de Google. Cette box internet permet également de naviguer sur le web via l'intégration du navigateur Google Chrome ou d'accéder au réseau social Twitter. Des petites applications additionnelles, comme la météo ou l'horoscope, peuvent être ajoutées au système, comme sur un smartphone. D'ailleurs, la Google TV fonctionne avec Android, l'OS mobile de Google.

Notons que la box de Sony ne permet pas d'accéder à des programmes de télévision, que ce soit en direct ou en différé. Les chaînes françaises s'opposent, pour l'instant, à la reprise par Google de leur contenu.

Sony commercialise son boitier au prix de 200 euros. Une version plus évoluée, intégrant un lecteur Blu-ray, devait également arriver sur le marché en 2013 aux environs de 300 euros.

Concurrence rude des box et autres solutions "smart TV"

Disponible aux Etats-Unis depuis fin 2010, la Google TV n'a pour l'instant pas rencontré le succès escompté. Seulement un million d'appareils environ auraient été vendus. Mais Google assure qu'il s'agissait d'erreurs de jeuneuse et que le boitier commercialisé en France bénéficie d'une interface plus ergonomique que la version US.

Testée par l'UFC Que Choisir, la Google TV de Sony n'a pour autant pas séduit l'association de consommateurs qui la juge peu innovante par rapport aux autres solutions de "smart TV" du marché. Rappelons ainsi que Samsung et d'autres constructeurs de téléviseurs commercialisent également des modèles de TV connectées au net, avec des fonctions d'accès aux contenus web. De son côté, Apple propose aussi son Apple TV, qui intègre des services similaires, pour un prix d'une centaine d'euros.

Bref, la Google TV se positionne sur un marché très concurrentiel. Et c'est sans compter sur la la nouvelle génération de box des fournisseurs d'accès internet français, telles que la Bbox Sensation, la Nef Box Evolution de SFR ou la Freebox Revolution. Elles permettent elles-aussi d'accéder à des contenus web, de visionner des films et séries en VOD, de jouer en ligne mais aussi d'accéder aux télévisions de rattrapage (catch-up TV) des principales chaînes, afin de retrouver des contenus déjà diffusés. Dans ce contexte, la valeur ajoutée de la Google TV semble assez faible et le prix élevé de 200 euros pourrait rebuter plus d'un consommateur. 

La smart TV : l'avenir de la télévision ?

Même si le succès de la Google TV semble loin d'être assuré, le concept de télévision connectée, ou encore de TV intelligente ("smart TV") représenterait bien l'avenir de la TV, selon les experts du secteur.

"Les grands groupes audiovisuels font de la résistance mais leur combat est aujourd'hui d'arrière-garde. La TV connectée est vraiment l'avenir de la télévision. Et sa progression sera rapide. Ce nouveau mode de consommation de contenus va se généraliser rapidement dans les cinq années à venir", assure Eric Dumain, directeur de Hub'Sales, société se présentant comme leader en France du conseil et des services en web analytics, Web TV et Video en ligne.

Un avis partagé par Jamila Yahia Messaoud, directrice du département cinéma et comportements médias chez Médiamétrie.  "Oui la smart TV représente le futur de la télévision, même si sa marge de progression est encore importante car son marché est naissant. Ce concept se renforcera avec l'arrivée de services spécifiques, au-delà de ceux déjà proposés sur ordinateur, qui tireront partie notamment de la large taille d'écran des téléviseurs". Elle rappelle que le téléviseur de salon est un support de "confort et de partage", ce qui n'est pas le cas d'un écran d'ordinateur. "Les box ne sont que la première étape de la convergence de la télévision et d'internet, et la smart TV devrait être la prochaine", estime-t-elle.

Aujourd'hui, selon les chiffres de Médiamétrie, environ 12% des foyers français sont déjà équipés d'un téléviseur connectable au net, avec ou sans boitier additionnel. Mais ils ne sont que 58% à avoir effectivement activé ce type de fonction. Ces derniers utilisent leur smart TV principalement pour la télévision de rattrapage (37%), la consultation d'actualités (28%), les services pratiques tels que la météo (28%) ou la recherche sur le web (24%).

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle