Quotidien des Usines

Google s'introduit en bourse...Le dragon souffle le froid... U.S. Steel se heurte à des difficultés en Slovaquie... Alstom: Nicolas Sarkozy rencontre Mario Monti... Revanche d'Alcatel...

, , ,

Publié le

Google s'introduit en bourse selon une procédure originale. Le moteur de recherche sur Internet fait la une de toute la presse économique ce matin. Pour lever au moins 2,7 milliards de dollars, Google, qui se méfie de la bourse, va mettre ses titres aux enchères. Ce qui permettra de donner les mêmes chances aux investisseurs individuels qu'aux institutionnels, explique le quotidien Les Echos. Il s'agit surtout d'un défi lancé à la bourse de Wall Street  et à Microsoft, selon La Tribune. Car, ces modalités visent à contourner les pratiques d'allocations des syndicats bancaires lors des émissions d'actions, « source de tous les dérapages de la bulle Internet et des scandales et procès à répétition. Ensuite, l'opération permettra à Google de se battre contre son ennemi déclaré Microsoft. Ce dernier va investir des centaines de millions de dollars dans son service MSN Search pour gagner la « guerre des moteurs ».

Le dragon souffle le froid. La Chine tente de freiner sa croissance économique, explique le Financial Times dans une analyse où il n'hésite pas à invoquer le «syndrome chinois » pour décrire les risques de surchauffe. Pour cela, Pekin a recours aux mesures classiques de restriction de crédit. Il annonce l'arrêt des investissements dans l'acier, l'aluminium et le ciment. La Commission chinoise de régulation des banques a également donné l'ordre de freiner les crédits dans ces secteurs, ainsi que dans l'immobilier et l'automobile. Mesures plus chinoises, des responsables d'un investissement dans la sidérurgie jugé illégal ont été arrêtés.

U.S. Steel se heurte à des difficultés en Slovaquie. Pour entrer dans l'Union Européenne, la Slovaquie doit limiter sa production d'acier. Un coup dur pour l'aciériste américain, l'un des plus grand employeurs industriels en Slovaquie, qui va devoir réduire sa production, explique le Wall Street Journal.

Alstom: Nicolas Sarkozy rencontre Mario Monti. Le ministre de l'Economie et des Finance rencontre aujourd'hui le commissaire européen de la concurrence afin d'évaluer les solutions possibles aux difficultés d'Alstom. Le plan d'aides publiques au groupe français ne suffit pas et le gouvernement souhaite présenter d'autres options. Cependant, Bruxelles est particulièrement attentive aux options d'aide du gouvernement français aux entreprises, qui lui paraissent souvent trop franco-françaises.

Revanche d'Alcatel après trois ans de crise. L'équipementier de télécommunications renoue avec les profits au premier trimestre après trois ans de crise, titrent les quotidiens économiques français. Ainsi Serge Tchuruk, le président d'Alcatel a présenter des résultats en croissance pour la première fois depuis le premier trimestre 2001 : un chiffre d'affaires trimestriel en légère hausse de 2 %, à taux de change constant. Le PDG table sur une croissance des ventes de près de 10 % sur l'ensemble de l'année 2004.

Les dossiers de Borloo : Unedic et cohésion sociale. Au lendemain de la fête du travail, le ministre Jean-Louis Borloo prépare son « plan national de cohésion sociale ». Un projet qui s'appliquera à l'emploi, au logement et à l'égalité des chances et qui  sera présenté à la fin du mois. Il présentera aussi son plan pour régler la crise de l'Unedic. Ainsi, la perspective d'un accord entre le gouvernement, le Medef et la CFDT aurait progressé ce week-end concernant l'assurance-chômage, selon Les Echos.


Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte