Google ne sera (peut-être) pas opérateur télécom

Partager

AT&T et Verizon, respectivement premier et deuxième opérateur mobile des Etats-Unis, se sont octroyés 80 % des fréquences libérées par des télédiffuseurs et qui ont été allouées lors d'une vente aux enchères. Verizon Wireless a raflé le plus gros bloc avec une offre de 4,74 milliards de dollars, alors que l'offre de Google s'élevait à 4,713 milliards. Au total, AT&T a dépensé autour de 6,64 milliards de dollars et Verizon 9,63 milliards de dollars, une stratégie qui vise clairement à rattraper AT&T en étendant sa couverture.

Google n'a décroché aucune licence. Pour autant, les enchères ne sont pas perçues comme un échec pour le moteur de recherche dans la mesure où les offres ont été assez élevées pour déclencher la procédure de plate-forme ouverte. Les exigences d'une plate-forme ouverte permettront aux consommateurs d'utiliser l'appareil de leur choix et de télécharger tous les logiciels et applications qu'ils désirent", a souligné la FCC (Federal Communications Commission). « Même si Google n'a pas remporté de licence, ces enchères représentent une victoire importante pour les consommateurs américains », a réagi Google. Le géant Internet affirme qu'il « aura plus à dire sur ces enchères dans un futur proche ».

Adèle Bouet

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS