Google n’est pas seul à voir en réalité augmentée

Dans une vidéo, Google montre ce 5 avril ce que pourrait être la journée d’un citadin muni de lunettes à réalité augmentée. Il est pas le seul à travailler sur le sujet.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Google n’est pas seul à voir en réalité augmentée

Il y a un nom - Project Glass - et une vidéo postée sur Internet. Cela a suffi, venant de Google, pour déclencher une profusion de publications… qui s’en tiennent au peu d’informations disponibles. Les photos, qui montrent sans doute une maquette plus qu’un prototype fonctionnel, laissent deviner que le promeneur en réalité augmentée est équipé de lunettes sans verres, mais portant un petit écran visible du coin de l’œil, une caméra et un micro. L’ensemble est sensé lui donner les moyens de percevoir des informations et de communiquer sans quitter des yeux son environnement.

L’idée d’afficher des informations numériques directement devant les yeux, superposées à la vision naturelle – c’est le principe de la réalité augmentée- est étudiée par plusieurs équipes de chercheurs dans le monde. A titre d’exemples, Lightvision, une start up français, travaille sur des lunettes dotées d’une caméra qui génère des images directement sur la rétine. L’objectif, cette fois, est plutôt de compenser les déficiences visuelles, dues par exemple à la dégénérescence maculaire.

A l’université Washington de Seattle (Etats-Unis), des chercheurs s’efforcent de placer des LED sur des lentilles ophtalmologiques, pour, comme dans le cas de Google, afficher des informations, textes ou images. La lentille doit accueillir les diodes d’affichage, mais aussi l’électronique de commande, une antenne… tout devant rester semi transparent.

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS