Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Google Instant : la recherche et la publicité à l'instant et à la lettre

, ,

Publié le

Après plusieurs jours de « teasing », Google vient de présenter Google Instant, une nouvelle interface de recherche instantanée. Certains utilisateurs crient au génie. Mais la technologie ne fait pas l'unanimité. De nombreux spécialistes mettent en cause son utilité et craignent que les premières places dans les listes de résultats deviennent plus difficiles d'accès.

Google Instant : la recherche et la publicité à l'instant et à la lettre © REUTERS

« Un changement fondamental dans la façon de rechercher l'information ». C'est en ces termes que Marissa Mayer, vice-présidente de Google en charge des produits de recherche et de l'expérience des utilisateurs, a présenté hier soir Google Instant, la dernière évolution en date du moteur de recherche. Car le nouveau-né, qui est déjà disponible pour les personnes disposant d'un compte Google, propose une interface de recherche dite « instantanée », qui « ne ressemble plus à la page d'accueil à laquelle vous êtes habitués ».

De nouveaux résultats intermédiaires

Concrètement, « Google Instant effectue des recherches à mesure que vous tapez votre requête [et vous restitue] des résultats en streaming et en flux continus », explique la responsable, en soulignant que l'évolution de la performance du moteur se heurte aujourd'hui « à la vitesse à laquelle vous tapez votre requête » et « à la vitesse à laquelle vous pensez pour sélectionner un résultat ». Des obstacles en passe d'être levés, à l'en croire : « Les résultats vous sont transmis en streaming dès que vous tapez une lettre et nous pouvons même prédire ce que vous allez taper et vous faire des propositions intermédiaires en temps réel ».

Comment ça marche ? « Une recherche de l'expression "credit auto simulation" affichera 3 pages de résultat durant la saisie : celle pour "credit" puis celle pour "credit auto", puis enfin celle pour "credit auto simulation" », indique Renaud Joly, un spécialiste du référencement, sur son site Internet. La nouveauté réside dans « l'affichage de résultats intermédiaires ». Mais c'est une nouveauté toute relative, confie de son côté Jérôme Charron, directeur technique de WebPulse et spécialiste des moteurs de recherche : « Des interfaces instantanées de ce type ont déjà été développées par de petits sites spécialisés comme Keyboardr ».

Une ergonomie contestée

Une chose est sûre, la nouvelle interface bouscule les habitudes et chagrine nombre d'aficionados de Google. « En terme d'ergonomie, ce n'est pas très performant », nous indique par exemple Sébastien Billard, consultant spécialisé en référencement naturel chez Relevant Traffic. « Vous n'avez pas fini de taper votre requête que vous êtes déjà supposés lire des résultats. C'est une distraction supplémentaire et c'est assez éloigné de ce qui a fait le succès de Google : la simplicité et le minimalisme ». Mais d'autres spécialistes, comme François Houste, directeur des projets spéciaux chez LSF Interactive, une agence française de marketing en ligne, soulignent que la nouvelle interface « semble plus intéressante lorsqu'elle est utilisée sur des terminaux mobile ». La raison : « Les utilisateurs prennent plus de temps pour saisir leurs requêtes et ont donc un peu plus de marge pour regarder ce qui s'affiche à l'écran ».

Les premières places seront plus chères

Les critiques sont bien plus vives en ce qui concerne les évolutions que pourrait entraîner Google Instant pour le référencement des sites Web. « En faisant des propositions aux utilisateurs, Google risque de diriger un peu plus les requêtes et de rendre plus difficile le positionnement d'un petit site sur des requêtes très populaires », confie Sébastien Billard. Pis, « en affichant directement les résultats à la saisie, Google devrait faciliter la reformulation en temps réel des requêtes et plus ou moins condamner l'affichage d'une deuxième page », ajoute François Houste. « L'utilisateur risque donc de moins utiliser sa souris pour naviguer dans les résultats mais au contraire d'effacer et de reformuler en abondance sa question », précise-t-il. Bilan : « Tout le monde se battait sur la première page. Désormais, tout le monde va devoir se battre pour figurer dans les trois premiers résultats de chaque page intermédiaire ».

Pour le moteur, l'intérêt d'une telle démarche est évident : « La multiplication des pages intermédiaires va multiplier les possibilités d'affichage pour les annonceurs », signale François Houste, pour qui c'est un « produit très stratégique pour Google », qui devrait ainsi multiplier les points d'entrée pour la vente de liens sponsorisés Adwords (sur des lettres, sur de nouvelles combinaisons de mots-clés...). Et le même de souligner que « Google, qui est d'ordinaire plutôt coutumier des lancements discrets, en bêta plus ou moins restreinte, n'a pas lésiné ici sur la communication et a ouvert son produit au plus grand nombre ».

La prime au plus gros sites

Pour les internautes, la démarche n'est pas sans risques. « Il est à craindre qu'un tel système ne renforce une certaine pensée unique, où seuls les deux ou trois premiers résultats compteront et où les sites avec la plus forte force de frappe partiront avec un avantage sur les autres », observe Jérôme Charron. Reste à voir si les utilisateurs vont changer massivement leurs interfaces classiques pour Google Instant. « Car au final, le juge de paix sera le pourcentage d'utilisation réelle de Google Instant par les internautes », conclut François Houste. Et les premiers chiffres d'utilisation ne devraient tomber que d'ici quelques jours...

Christophe Dutheil
 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus