Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Google détrône Amazon dans les enceintes connectées

Ridha Loukil , , ,

Publié le

La data Selon le cabinet Canalys, l’explosion de 210% des ventes d’enceintes connectées au premier trimestre 2018 profite à Google qui détrône, pour la première fois, Amazon. Les chinois Alibaba et Xiaomi font leur entrée dans le Top 4 mondial.

Google détrône Amazon dans les enceintes connectées
L'enceinte connectée Home de Google a battu l'Echo d'Amazon
© Google

Amazon n’est plus le roi des enceintes connectées. Le groupe de Jeff Bezos est détrôné par Google. Selon le cabinet Canalys, les ventes de ces produits ont bondi de 210% au premier trimestre 2018, à 9 millions d’unités. Alors qu’Amazon a écoulé 2,5 millions de ses enceintes Echo, Google a livré 3,2 millions de ses enceintes Home et Home Mini, se propulsant, pour la première fois, à la première place mondiale.

Amazon pénalisé par sa position de concurrent des détaillants

Le succès de Google s'explique par l’expansion vers de nouveaux marchés, comme l'Inde, où il a exploré de nouvelles stratégies de commercialisation en s'associant à des fournisseurs de services tels que Jio et ACT Fibernet, pour toucher les utilisateurs. "Google a plusieurs avantages sur Amazon qui l'ont aidé à aller de l'avant, explique Ben Stanton, analyste chez Canalys, dans le communiqué du cabinet. Mais son plus grand avantage réside dans les canaux de distribution. Les opérateurs et les détaillants ont tendance à privilégier les produits de Google par rapport à ceux d'Amazon, qui se trouve en position délicate de concurrent direct. "

Les Etats-Unis conservent leur rôle de premier débouché en absorbant 4,1 millions d’enceintes connectées, soit 45,5% des ventes mondiales. Mais c’est la première fois que leur part tombe en dessous de 50%. Ils sont suivis par la Chine avec 1,8 million d’unités vendues et la Corée du Sud avec 730 000 unités écoulées.

Alibaba en tête en Chine

Deux constructeurs chinois se hissent dans le Top 4 mondial : Alibaba à la troisième place avec 1,1 millions de pièces vendues et Xiaomi à la quatrième place avec 600 000 pièces expédiées. Ils s’imposent comme les numéros un et deux en Chine. Selon Canalys, Xiaomi, qui se prépare à entrer en Bourse à Hong Kong, aura les moyens de concurrencer avec plus vigueur Alibaba.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle