Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Google aurait-il peur de l'hégémonie de Samsung ?

Elodie Vallerey , , , ,

Publié le

Vu sur le web Premier vendeur mondial de smartphones Android, le système d'exploitation développé par Google, l'ogre coréen Samsung semble effrayer son partenaire américain. Si le fabricant de la gamme Galaxy entend bien profiter de sa position de force, le géant de Mountain View affûte sa stratégie pour affablir son hégémonie.

Google aurait-il peur de l'hégémonie de Samsung ? © vernieman - Flickr - C.C

Intéressante théorie que celle développée par le Wall Street Journal sur les liens ambigus qui unissent les deux géants mondiaux de l'électronique Google et Samsung. L'Américain développe le système d'exploitation pour mobile le plus utilisé au monde, Android, et le sud-coréen est le premier vendeur mondial de smartphones Android.

Un donnant-donnant équilibré ? Selon le quotidien économique américain, il existe de "nouvelles tensions" entre les deux partenaires. Les dirigeants de Google s'inquiéteraient de la montée en puissance de Samsung et de ses armes pour renégocier leur arrangement, détaille le WSJ. Réunis à Barcelone pour le Congrés mondial de la téléphonie mobile (MWC), ils feraient tout pour rencontrer de nouveaux partenaires pour exploiter Android dans l'espoir de contrebalancer l'hégémonie de Samsung.

Motorola, c'est justement le nerf de la nouvelle guerre entre Google et Samsung, selon le WSJ. Le journal explique que le rachat de Motorola Mobility par Google en août 2011 était, pour la firme de Mountain View, une "couverture" pour se protéger de la mainmise de Samsung sur Android.

En 2012 déjà, les relations du sud-coréen avec Google se sont tendues et Samsung s'est considérablement rapproché de Microsoft. "Samsung a pris beaucoup d'ampleur et possède des velléités dans les services internet mobiles qui viennent concurrencer ceux de Google, expliquait il y a quelques mois Stéphane Dubreuil, directeur au cabinet SIA Conseil, à L'Usine Nouvelle. Par ailleurs, le groupe sud-coréen n'a sans doute pas apprécié que Google s'offre Motorola et vienne le concurrencer sur son terrain."

Avec ses 40 % de parts de marché sur les ventes mondiales de smartphones en 2012, Samsung semble en position de force pour imposer à Google ses desiderata. Quelle réponse lui concocte le géant de l'internet ?

A lire sur le Wall Street Journal : Samsung Sparks Anxiety at Google

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle