Technos et Innovations

Google abandonne PowerMeter

, ,

Publié le

Le groupe retirera prochainement du marché son service PowerMeter, lancé en 2009 pour le suivi de la consommation d'énergie. Selon lui, il n'a pas atteint la taille critique suffisante.

Google abandonne PowerMeter © D. R.

Début 2009, Google annonçait la mise au point d'un logiciel PowerMeter permettant aux détenteurs de compteurs électriques intelligents de disposer sur leurs ordinateurs d'informations en temps réel sur leur consommation d'électricité. Ce devait être une petite révolution dans le monde de l'électricité résidentielle. Mais cela n'a pas fonctionné, et, faute d'avoir rencontré le succès attendu, le service en ligne PowerMeter sera fermé le 14 septembre 2011.

Les utilisateurs sont d'ici là invités à sauvegarder leurs données et à se tourner vers des alternatives. Parmi ceux qui sont concernés, on trouve les utilisateurs des appareils de mesure TED 5000 de l'américain The Energy Detective ; ceux des dispositifs d'alertes AlertMe et Current Cost au Royaume-Uni ; et les clients des fournisseurs San Diego Gas & Electric et Yello Strom, en Allemagne...

Une affaire de spécialistes ?

Selon Google, l'objectif initial d'évangélisation du marché aux bénéfices de ce type de suivi aurait tout de même été rempli. L’entreprise cite notamment l'objectif affiché de la Maison Blanche de fournir prochainement "à tous les consommateurs des données sur leur consommation d'énergie dans des formats facilement accessibles sur ordinateur". Et le groupe de souligner qu'il est ravi de voir que "d'autres innovent et sont à l'affut d'opportunités sur ce nouveau marché capital".

Sur ce créneau, plusieurs start-up se sont récemment fait remarquer. Aux États-Unis, c'est le cas, entre autres, de OPower, eMeter (partenaire de Siemens Energy et Samsung SDS), iControl et Tendril (qui compte Siemens Venture Capital et General Electric parmi ses investisseurs)...

En France, on compte aussi des acteurs tels qu'Ijenko, qui se définit comme une "plateforme de services de l’énergie intelligente pour le secteur résidentiel". Sur un marché périphérique, Avob (Alternative Vision Of Business) est un jeune éditeur parisien de solutions pour l'audit et la gestion de la consommation électrique des parcs informatiques des entreprises et des particuliers.

Dans un autre domaine, Google a aussi déposé les armes. Le groupe vient en effet d’annoncer qu'il met au rebut Google Health, son espace de stockage en ligne des données médicales. Lui non plus n’aurait pas atteint la taille critique justifiant de le conserver.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte