Google à l’assaut des objets connectés avec Nest Labs

Google, le géant de la recherche d’informations en ligne fait l’acquisition de Nest Labs, une start-up proposant des thermomètres et alarmes connectés à l’Internet. Il conforte ainsi une stratégie de plus en plus orientée vers le matériel et la récupération des données personnelles des consommateurs.

Partager
Google à l’assaut des objets connectés avec Nest Labs
Piloter la température de sa maison ou la surveiller depuis son smartphone

Si l’on en croit les multiples annonces et présentation faites au CES 2014 la semaine dernière à Las Vegas, les objets connectés sont la nouvelle coqueluche de l’informatique. Faut-il dans ces conditions s’étonner que Google se lance aussi dans l’aventure ?

En effet, le géant de la recherche en ligne vient d’annoncer l’acquisition de Nest Labs, une start-up californienne spécialisée dans les objets ‘‘intelligents’’, pour 2,3 milliards d’euros, soit pratiquement le même montant que pour DoubleClick en 2008, une société spécialisée de la publicité en ligne, et qui était donc plus proche de son cœur de métier. Car Nest Labs est une start-up, créée en 2010 par Matt Rogers et Tony Fadell, un ancien d'Apple, qui propose des alarmes incendie et des thermostats connectés à Internet, coûtant quand même la bagatelle de 250 dollars.

Même si les dirigeants de Google se félicitent de cette acquisition, qui va donner de la visibilité et une couverture mondiale à un fabricant jusque-là peu connu d’objets connectés, il y a fort à parier que la start-up a dans les cartons des choses autrement plus intéressantes, mais qui demandent des budgets de développement considérables. « Avec l'aide de Google, Nest Labs sera encore mieux positionné pour concevoir des produits simples, intelligents, qui rendent la vie plus facile à la maison et qui ont un impact sur le monde », a d’ailleurs admis Tony Fadell lors de l’annonce de l’acquisition.

Une stratégie ‘‘matérialiste’’

Une acquisition qui conforte un peu plus la stratégie ‘‘matérialiste’’ de Google. Rappelons que le géant a acheté les téléphones de Motorola en 2012 (pour 12,5 milliards de dollars), et s’est lancé dans les terminaux connectés avec ses Google Glass, puis ses propres tablettes et plus récemment des wearable devices, autrement dit, des terminaux connectés que l’on porte sur soi. Alors pourquoi pas des équipements pour la maison, puisque le marché semble démarrer ?

De toute façon, Google va y acquérir une connaissance des besoins des utilisateurs et se confronter à leur réaction face à ses nouveaux équipements. De plus, il va aussi avoir ainsi accès à de plus en plus de données personnelles sur ses clients ce qui lui permettra de leurs proposer d’autres produits promis au succès. Et cela n’a pas de prix !

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.google.fr/intl/fr/about/ & https://nest.com/

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS