Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Goodyear, Montebourg et Renault, le jusqu'au-boutisme de la CGT : la revue de presse de l'industrie

Elodie Vallerey

Publié le

Les conséquences multiples de l'annonce de la fermeture de l'usine Goodyear d'Amiens nord, l'appel d'Arnaud Montebourg aux syndicats de Renault pour signer l'accord de compétitivité prévu par la direction, les positions radicales et la "politique du pire" de la centrale syndicale CGT dans les conflits sociaux qui parsèment l'industrie... autant de sujets qui font l'actualité ce vendredi 1er février.

Le "choc" Goodyear

Le couperet est tombé le 31 janvier : la direction du fabricant de pneus Goodyear a acté son projet de fermeture de l'usine d'Amiens Nord, menaçant 1 200 emplois. La presse est unanime ce 1er février, et évoque les multiples conséquences de cette décision.

Libération fait sa une sur le sujet et titre "Goodyear : Hollande attendu au tournant", car "l'annonce de la fermeture de l'usine renvoie le Président de la République à ses engagements de candidat", selon le journal. Les Echos estime que c'est "une nouvelle bombe pour le gouvernement", qui cherche à "renouer le dialogue entre les parties". Le Parisien-Aujourd'hui en France s'intéresse, lui, aux 1 173 emplois menacés par la fermeture du site, rappelant que les syndicats de l'usine ont refusé des négociations avec la direction qui auraient permis de sauver le site.


La CGT joue à "la politique du pire"

Pour traiter les actualités sociales qui touchent les plans de restructuration de PSA, Renault ou Goodyear, Le Figaro du 1er février a choisi de consacrer sa une au syndicat CGT, qui, pour le journal, joue la carte de la "la politique du pire" : "Le jusqu'au-boutisme de la centrale sur les sites d'Aulnay et d'Amiens est vigoureusement dénoncé par les autres syndicats".

 

Renault : Montebourg appelle les syndicats à signer l'accord de compétitivité

Dans une interview publiée le 1er février dans les quotidiens régionaux La Voix du Nord et Paris-Normandie, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg encourage la signature d'un accord de compétitivité. "Ce sont des propositions qui peuvent être discutées mais qui me paraissent être, par rapport aux risques que court l'industrie française et européenne, des efforts modérés", a-t-il confié.

 

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle