Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Goldman Sachs fait mieux que prévu au premier trimestre grâce au trading

Publié le

par Aparajita Saxena

Goldman Sachs fait mieux que prévu au premier trimestre grâce au trading
Goldman Sachs a nettement dépassé les attentes de Wall Street mardi avec son bénéfice du premier trimestre, gonflé par le dynamisme de son activité de trading à la faveur d'un retour de la volatilité sur les marchés financiers. /Photo d'archives/REUTERS/David Gray
© David Gray

Les entreprises citées

(Reuters) - Goldman Sachs a nettement dépassé les attentes de Wall Street mardi avec son bénéfice du premier trimestre, gonflé par le dynamisme de son activité de trading à la faveur d'un retour de la volatilité sur les marchés financiers.

L'activité de trading obligataire s'est particulièrement illustrée avec une hausse de son revenu de 23% alors qu'il est resté stable, voire s'est contracté, dans d'autres banques comme JPMorgan et Citigroup.

Le revenu global du trading, principale activité de la banque américaine, a bondi de 30,5%. Après une période de calme prolongé en 2017, les marchés financiers mondiaux ont connu en février une brusque flambée de volatilité qui s'est à peine calmée en mars.

Le produit net bancaire a grimpé de 25% à 10,04 milliards de dollars (8,43 milliards d'euros) et les quatre divisions de Goldman Sachs ont contribué à cette hausse.

Glenn Schorr, analyste d'Evercore ISI, a qualifié d'"assez impressionnante" la fourchette de 1,8 à 2,3 milliards de dollars dans laquelle se situent les revenus de chacune des quatre activités.

"Evidemment, ce ne sera pas toujours aussi bon, mais il est sûr que c'est cool de voir un bon vieux beat de Goldman sur un trimestre qui était loin d'offrir un contexte parfait", écrit cet analyste dans une note à ses clients.

LA BANQUE "PRUDEMMENT OPTIMISTE"

Après la forte baisse du trading obligataire subie l'an dernier, Goldman Sachs a défini un plan censé accroître son revenu de cinq milliards de dollars chaque année.

Ce plan consiste à développer son activité auprès des gérants d'actifs et d'autres banques, à élargir sa clientèle d'entreprises notamment sur les matières premières et les devises, à augmenter sa distribution de crédit et à embaucher plus de talents.

Le directeur financier, Marty Chavez, a dit que la banque était "prudemment optimiste" quant au maintien des facteurs ayant contribué à la performance du premier trimestre.

Le plan destiné à augmenter le revenu en attirant de nouveaux clients et en élargissant la gamme de produits et de services devrait fournir un soutien supplémentaire aux résultats de Goldman Sachs, a-t-il ajouté.

Après une ouverture dans le vert, le titre perdait néanmoins 1,5085% après un peu plus d'une heure et quart de cotation à New York, l'une des plus fortes baisses de l'indice Dow Jones, lui-même en hausse de 0,96% au même moment.

Le bénéfice net de Goldman Sachs a augmenté de 27% au premier trimestre, à 2,74 milliards de dollars, soit 6,95 dollars par action, alors que les analystes l'attendaient en moyenne à 5,58 dollars, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le revenu des activités de placement et de crédit a bondi de 43% et celui de la banque d'investissement, qui inclut les commissions de garanties et de souscriptions, de 5,3%.

Goldman Sachs a affiché un rendement des fonds propres de 15,4%. Les analystes réclament généralement un rendement d'au moins 10%.

(Avec la contribution de Sweta Singh à Bangalore, Bertrand Boucey pour le service français, édité Benoît Van Overstraeten)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle