GM sur la voie de la restructuration d'Opel

Selon plusieurs sources proches du syndicat IG Metall en Allemagne, le constructeur américain pourrait transférer des productions vers des usines en Europe pour empêcher à sa marque européenne de faire faillite.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

GM sur la voie de la restructuration d'Opel

General Motors pourrait passer un accord avec le syndicat allemand IG Metall pour éviter un mouvement social et la faillite d’Opel. C’est ce qu'ont révélé plusieurs sources à Reuters le 11 janvier. Selon cet accord, encore à l’étude, le constructeur américain déplacerait une partie de sa production de Chevrolet de Corée du Sud vers les sites d’Opel en Europe.

En contrepartie, General Motors pourrait ainsi mettre en œuvre des mesures de réduction de coûts en Europe pour préserver Opel. Pour IG Metall, l’intérêt serait de maximiser l’utilisation des capacités des usines d’Opel et de convaincre GM d’exporter des voitures Opel en plus grand nombre hors d’Europe. Mais surtout il veut éviter toute suppression d’emplois massive. Selon une source proche du patron de GM, Dan Akerson, le groupe pourrait définir une stratégie claire pour Opel avant la fin du mois de mars.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Cette stratégie pourrait venir compléter le plan de restructuration lancé par Opel en février 2010. A cette époque la marque européenne ambitionnait un retour aux bénéfices d’ici à 2012 avec une réduction de 20% de ses capacités de production en Europe. Le président du directoire Karl-Friedrich Stracke a déclaré en décembre qu’il visait désormais des bénéfices annuels d’un milliard d’euros pour 2016 avec une marge de 5% sur la base d’une part de marché en Europe de 8,5%.

Reste que du côté de General Motors, on se veut plus pessimiste. Selon le vice-président de General Motors Steve Girsky, la stratégie visant à redresser la barre chez Opel a échoué.


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS