L'Usine Nouvelle

Quotidien des Usines

GM Strasbourg vendue d'ici fin 2012 ?

, , , ,

Publié le

Un repreneur et un client auraient été identifiés.

GM Strasbourg vendue d'ici fin 2012 ? © D.R.

La direction de l'usine de boîtes de vitesses General Motors de Strasbourg (Bas-Rhin) a indiqué jeudi matin 4 octobre au personnel et aux élus du comité d'entreprise que le site pourrait être vendu avant la fin de l'année.

"La direction a annoncé aux représentants du personnel qu'un repreneur et un client avaient été identifiés, avec une pérennité pour le site et peut-être un nouveau modèle de boîte de vitesses d'ici 2014", explique Jean-Marc Ruhland, secrétaire CFDT du comité d'entreprise. Il précise que le nom de cet éventuel repreneur doit pour l'heure rester secret, à la demande de la direction. "Ils disent que si on donne le nom du repreneur à la presse, ça risque de faire capoter l'affaire", confirme Roland Robert, responsable de la CGT de l'usine.

La direction évoque un projet "ambitieux" et "agressif". "Ambitieux, cela veut dire qu'il y aurait des investissements, et agressif, cela signifie que l'on devrait sortir une nouvelle transmission pour un nouveau client dans les 18 mois", décrypte Jean-Marc Ruhland.

Pour autant, le processus officiel d'information et de consultation des représentants du personnel n'a pas encore été lancé. Il reste des points en suspens, donc, à commencer par le nombre de salariés qui pourraient être repris suite à cette cession. Actuellement, l'usine et le centre de recherches GM de Strasbourg emploient 990 personnes.

"Il n'y a rien de concret à ce stade, tout est flou", s'agace Roland Robert. "Le repreneur va développer quoi, avec quels moyens, pour qui ?", questionne-t-il. La CGT continue à réclamer la mise en place par le constructeur automobile américain d'un fonds de garantie de 250 millions d'euros.

L'usine GM de Strasbourg avait été mise en vente par General Motors en 2008, avant que le géant américain ne se déclare en faillite. Restructuré, il l'a finalement reprise au prix d'une réduction de 10 % des coûts salariaux, acceptée par la majorité des salariés. Mais le site est à nouveau à vendre depuis le mois de mai dernier...

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte