Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

GM sort de PSA, le pacte breton, Hollande en mission Rafale au Brésil... la revue de presse de l'industrie

,

Publié le

L'américain General Motors (GM) annonce sa sortie du capital de PSA, Ayrault se rend en Bretagne pour signer le pacte d'avenir, François Hollande en visite au Brésil plaidera la cause du Rafale : tous ces titres sont à retrouver dans la revue de presse de l'industrie de ce vendredi 13 décembre.

GM tourne la page PSA

General Motors a annoncé hier qu'il vendait sa participation de 7% dans PSA Peugeot Citroën et laisse ainsi le champs libre à DongFeng, qui devrait prochainement entrer au capital du constructeur français.

"Présentée comme mondiale à sa signature en 2012, cette alliance n'a pas répondu aux attentes", analyse ce matin le journal Les Echos, qui constate que cette annonce intervient après celle d'une révision à la baisse des attentes en termes de synergies liées à l'alliance.

"Les deux partenaires ne prévoient que 600 millions de dollars de synergies chacun, à l'horizon 2018, alors qu'ils avaient annoncé à l'origine un objectif de 1 milliard d'économies en 2016", rappelle le quotidien économique.

 

 

La "grande alliance" qui fait pschitt, résume de son côté La Tribune, pour qui ce retrait précipité marque la fin d'une coopération trop limitée entre le français et l'américain.

 

 

 

Ayrault et le Pacte d'avenir pour la Bretagne

Jean-Marc Ayrault se rend se vendredi à Rennes pour signer le pacte d'avenir pour la Bretagne, validé hier par les élus locaux à une courte majorité.

"Pacte breton : le jour J", à la une de Ouest France.

 

 

A lire également dans le Télégramme, une interview du Premier ministre dans lequel il revient sur le projet de décentralisation porté par le gouvernement.

 

 

Le Rafale en mission séduction au Brésil

François Hollande a entamé jeudi une visite de deux jours au Brésil, au cours de laquelle il devrait notamment plaider la cause du Rafale.

"Au Brésil, Hollande plaidera pour le Rafale, l'avion invendable", résume Le Monde sur son site internet, qui indique que  le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, est également du voyage.

En attendant un énième rebondissement dans la recherche d'un premier contrat à l'export pour l'avion multirôle français, Thales et Arianespace ont de leur côté annoncé avoir décroché la fabrication et le lancement d'un satellite brésilien.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle