Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

GM propose d'investir 2,8 milliards de dollars en Corée du Sud

, , ,

Publié le , mis à jour le 21/02/2018 À 09H24

General Motors a proposé d'investir 2,8 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros) dans ses activités sud-coréennes dans les dix prochaines années, selon un responsable du gouvernement sud-coréen. Et le constructeur a aussi demandé à Séoul d'y injecter des fonds.

GM propose d'investir 2,8 milliards de dollars en Corée du Sud
General Motors a proposé d'investir 2,8 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros) dans ses activités sud-coréennes dans les dix prochaines années et a demandé à Séoul d'y injecter des fonds, a déclaré mercredi un responsable du gouvernement sud-coréen. /Photo d'archives/REUTERS/Rebecca Cook
© Rebecca Cook

General Motors a proposé d'investir 2,8 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros) dans ses activités sud-coréennes dans les dix prochaines années et a demandé à Séoul d'y injecter des fonds, a déclaré mercredi 21 février un responsable du gouvernement sud-coréen. Le constructeur automobile et le gouvernement sud-coréen sont actuellement en pleine discussion sur la restructuration de la filiale déficitaire GM Korea. La filiale ayant publié des pertes nettes cumulées de 1.900 milliards de wons entre 2014 et 2016.

Le groupe de Detroit ayant annoncé la semaine dernière qu'il fermerait d'ici mai son usine de Gunsan, au sud-ouest de Séoul, et qu'il déciderait de l'avenir de ses trois autres sites dans le pays dans les semaines à venir.

La fermeture de cette usine s'inscrit dans la stratégie du groupe de Detroit, qui a décidé de mettre l'accent sur l'innovation et la rentabilité plutôt que sur les volumes vendus. Depuis 2015, GM s'est ainsi séparé de ses activités non rentables en Europe, qu'il a vendues l'an dernier à PSA, en Australie, en Afrique du Sud et en Russie.

Une gestion "opaque" de GM

L'investissement de 2,8 milliards de dollars s'ajoute à la conversion de dette en actions de quelque 2,2 milliards de dollars (1,78 milliard d'euros) que GM a proposée mardi en contrepartie du soutien financier de Séoul et d'avantages fiscaux. Le haut fonctionnaire sud-coréen a indiqué que GM avait demandé à Séoul d'injecter des fonds dans sa filiale via la Banque de développement de Corée (KDB), qui possède une participation de 17% dans GM Korea. Sur cette base, KDB participerait à hauteur de 476 millions de dollars à cet investissement.

Il a toutefois précisé qu'il fallait examiner de près cette proposition pour s'assurer que ce plan d'investissement était suffisant pour sauver GM Korea, qui emploie quelque 16.000 personnes.

Le ministre du Commerce sud-coréen Paik Un-guy a par ailleurs annoncé au parlement que le gouvernement avait demandé un audit de la gestion de GM, qualifiée "opaque". Paik Un-guy a ajouté que le gouvernement devait avoir l'assurance d'un engagement à long terme de GM dans le pays avant d'accorder des fonds.

Personne chez GM Korea n'était disponible dans l'immédiat pour commenter ces informations. GM a présenté un plan d'investissement de 3.000 milliards de wons en Corée du Sud et indiqué que KDB, le deuxième actionnaire de GM Korea, devrait y participer à hauteur d'un sixième, a précisé à Reuters un responsable syndical. 

Pour Reuters

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle