GM: Le bénéfice chute mais le consensus est battu au 1er trimestre

par Nick Carey et Paul Lienert
Partager
GM: Le bénéfice chute mais le consensus est battu au 1er trimestre
General Motors a annoncé jeudi un bénéfice trimestriel plus élevé que prévu en dépit d'une baisse de la production de pickups, une catégorie de véhicules à marge élevée. /Photo prise le 13 mars 2018/REUTERS/Leonardo Benassatto

DETROIT (Reuters) - General Motors a annoncé jeudi un bénéfice trimestriel plus élevé que prévu en dépit d'une baisse de la production de pickups, une catégorie de véhicules à marge élevée.

Comme ses concurrents Ford Motor et Fiat Chrysler Automobiles, GM compte sur les gros véhicules - pickups, SUV, crossovers - pour doper ses bénéfices, le consommateur les préférant aux traditionnelles berlines.

Durant le premier trimestre, la procédure de conversion des chaînes de montage vers de nouveaux modèles de pickups a provoqué une baisse de la production de 47.000 unités.

GM a dit cette année que son bénéfice annuel stagnerait mais il compte sur les nouveaux pickups pour doper ses marges à partir de 2019. Il a confirmé jeudi son objectif d'un bénéfice par action ajusté de 6,30 à 6,60 dollars cette année.

Le constructeur dit aussi que l'investissement productif a augmenté de plus de 500 millions de dollars durant le trimestre, consacré en particulier aux nouveaux modèles de pickups et à une famille de véhicules d'entrée de gamme conçus avec son associé chinois SAIC Motor.

GM a bénéficié d'un taux d'imposition bonifié durant le trimestre mais sa marge imposable ajustée a tout de même fléchi à 7,2% contre 9,5% un an auparavant.

Il observe que les coûts des matières premières ont augmenté de 700 millions de dollars durant le premier trimestre et que la hausse devrait se poursuivre, comptant pour la compenser sur des réductions de coûts.

GM a sinon fait état d'un bénéfice net trimestriel de 1,05 milliard de dollars, soit 1,43 dollar par action, en baisse de près de 60% sur les 2,61 milliards de dollars (1,75 dollar par action) dégagés un an auparavant.

Le consensus des analystes donnait un bénéfice par action de 1,24 dollar.

Le chiffre d'affaires a totalisé 36,1 milliards de dollars contre 37,3 milliards un an plus tôt et un consensus de 34,7 milliards.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Saint-Genis-Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

DATE DE REPONSE 13/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS