GM investit 500 millions de dollars dans Lyft

SAN FRANCISCO (Reuters) - General Motors a annoncé lundi qu'il allait investir 500 millions de dollars (460 millions d'euros) dans la société américaine de covoiturage Lyft afin de développer conjointement un réseau de voitures autonomes.

Partager

Crédits : Nabil Shash: Shash Photography

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ce partenariat repose sur l'une des plus grosses sommes jamais investies par le premier constructeur automobile américain dans une autre entreprise.

Les deux sociétés ont expliqué partager la conviction que les voitures autonomes seraient d'abord accessibles par le biais de réseaux de covoiturage avant d'être proposées directement à la vente.

"Nous pensons que notre activité et la mobilité des personnes vont davantage changer dans les cinq ans à venir que ce ne fut le cas dans les 50 dernières années", a dit à Reuters le président de GM, Dan Ammann.

Le partenariat s'appuiera à la fois sur les travaux de GM sur les voitures autonomes et sur les logiciels de Lyft facilitant le covoiturage ainsi que sur ses navigateurs.

Cet investissement de GM intervient dans le cadre d'un tour de table de Lyft pour lever un milliard de dollars.

Ce tour de table, qui a attiré d'autres investisseurs, dont le géant du commerce en ligne Alibaba, valorise Lyft à 5,5 milliards de dollars, a annoncé la société de covoiturage.

Lyft, connue pour ses voitures décorées d'une énorme moustache rose sur le pare-choc avant, conforte ainsi son statut de "licorne", ces jeunes sociétés issues de la Silicon Valley et évaluées à plus d'un milliard de dollars.

La société de covoiturage, qui utilise une application sur smartphone pour rapprocher conducteurs et passagers, est le principal concurrent d'Uber dans un secteur ou se distingue en France la start-up BlaBlaCar.

Les voitures autonomes intéressent au plus haut point les entreprises américaines de technologie, parmi lesquelles Uber mais aussi Apple ou encore Alphabet, la maison-mère de Google.

Info Reuters (Steve Trousdale, Patrick Vignal pour le service français)

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS