GM, EDF, Bayer Europe, Bouygues Télécom... Toute l'actualité du 20/09/2001

Partager

Bruits de bottes et plans de relance. Les deux piliers de la puissance américaine font la Une des Echos ce matin : alors que les Etats-Unis entament leurs premiers mouvements de troupes (des avions déployés dans le Golfe), sous le nom de « Infinite Justice», George Bush lance un plan de lutte contre la récession, et dispose pour cela d'une « cagnotte » de 153 milliards de dollars (issue des recettes des caisses de retraite).

Des milliards de dollars pour soutenir les compagnies aériennes durement touchées, mais aussi l'ensemble de l'activité économique. Ce qui risque de devenir rapidement une nécessité, si l'on se réfère aux multiples « profit warnings » publiés hier : Boeing, General Electric, Ford, Kodak, ont déjà annoncé une révision de leurs résultats à la baisse, indiquent Les Echos.

Ford annonce des pertes sans précédent en Grande-Bretagne : 636 millions de livres (plus d'un milliard d'euros). Ford, qui a annoncé la fermeture de son usine de Dagenham (effective au 1er trimestre 2002), doit faire face à des coûts exceptionnels de 345 millions de livres. Mais le plus grave est que le constructeur a vu ses ventes baisser en Grande-Bretagne, avec un chiffre d'affaires en recul de 10% l'année dernière, indique La Tribune.

General Motors devrait signer demain un accord préalable pour l'acquisition du coréen Daewoo. Après près d'un an de discussions, GM devrait prendre 67% du capital du constructeur coréen, précise le Financial Times.

Une entrée en scène qui noue l'estomac de ses concurrents. C'est sur ce ton dramatique que Les Echos annoncent l'arrivée d'EDF Trading sur le marché français du négoce de l'énergie. EDF Trading avait été exclu du marché national par Bruxelles en 1999, faute d'ouverture suffisante du marché de l'énergie. Depuis, la situation a évolué, et EDF Trading s'est recentré sur la vente en gros (l'achat pour revente). Dans quelques jours sera lancée Powernext, la Bourse française de l'électricité, rappelle le quotidien.

Plus de 1000 emplois sont menacés chez Bayer en Europe, en raison du retrait de son anticholestérol, affirment Les Echos. Il s'agirait en fait de 650 mutations proposées et de 416 suppressions de postes. Le médicament de Bayer devait réaliser 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires cette année.

Le groupe pharmaceutique américain Bristol-Myers Squibb prend 20% de la société de biotechnologies ImClone, pour 1 milliard de dollars. Un accord commercial du même montant porte sur un médicament expérimental pour le traitement de plusieurs cancers, précise La Tribune.

Bouygues Télécom s'intéresse à l'i-mode. L'opérateur français de téléphonie mobile négocie avec le japonais NTT DoCoMo la possibilité d'adapter en France sa technologie d'accès à Internet par mobiles, révèlent Les Echos.

Malgré la crise, Intel maintient ses investissements. Alors que les électroniciens japonais réduisent leurs dépenses, Intel maintient son programme de 7,5 milliards de dollars d'investissements industriels et 4,5 milliards de développement de produits, pour l'année en cours. Le rebond de l'économie favorisera ceux qui n'auront pas désinvesti, affirme Intel.

Sachez enfin que le marché du CD-Rom est en baisse sensible. Le responsable : la dématérialisation progressive des supports, c'est-à-dire le rôle croissant d'Internet dans la diffusion des contenus divers. Une évolution qui contraint MPO, le presseur français de disques, à réduire ses moyens de production. MPO s'est désengagé de certaines filiales aux Etats-Unis. Son chiffre d'affaires 2001 ne dépassera pas environ 1,2 milliard de francs, contre 1,4 milliard l'année dernière. C'est dans La Tribune.

A demain !

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS