Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

GM demande le rejet de la plainte de Saab

, , ,

Publié le

Spyker et Saab accusent le constructeur américain d’avoir provoqué délibérément la faillite du constructeur suédois en 2011.

GM demande le rejet de la plainte de Saab © Saab

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) a demandé à la justice américaine de rejeter une plainte de ses homologues, qui lui réclament au total 3 milliards de dollars.

Dans un document transmis vendredi au tribunal du Michigan (ouest) en charge de l'affaire, GM dément toute intervention délictuelle. "Saab avait octroyé à GM un droit contractuel de donner ou pas son accord à la transaction proposée, affirme-t-il. Tout ce que GM est accusé d'avoir fait, c'est d'exprimer publiquement son manque de soutien pour une proposition de dernière minute des plaignants. Cela ne peut pas constituer une interférence délictuelle".

"Spyker a acheté Saab en connaissant sa situation financière, et selon des conditions exprimées sans ambiguïté", incluant notamment "des limitations contractuelles claires pour l'usage futur de technologies de GM et pour le transfert de ces technologies à des tiers", a  ajouté GM.

La plainte déposée en août affirme pourtant que GM aurait interféré de manière délictuelle dans un projet de transaction qui aurait permis à Saab de se restructurer et de rester solvable.

GM avait revendu début 2010 Saab, déjà au bord de la faillite, à Spyker. Un accord conclu parallèlement à la vente permettait à Saab de continuer à utiliser des technologies de GM nécessaires à sa production, mais l'américain pouvait y mettre fin si Saab changeait de mains.
 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

01/10/2012 - 14h26 -

GM n'a aucune vision industrielle, et ses cadres par aveuglement et incompétence, sont les fossoyeurs de nombreuses autres marques (Hummer, Oldsmobile, Pontiac, Saturn…). Maintenant GM se positionne avec du encore plus low cost (qui ne fait rêver que ceux qui n’y connaissent rien à l’automobile car en terme d’image, les Etats unis ce n’est pas cela). Inadmissible de tuer des marques de légende, plus même, cad de bloquer des rachats possibles bien avant de mettre des milliers de gens sur le carreau, sous prétexte d’avoir peur de la concurrence (alors qu’ils n’ont même pas réussi à les développer, eux…). Hélas, bientôt Opel dans le viseur de GM….
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle